Le défi d'Éric Tessier

Le réalisateur Éric Tessier a agi à titre... (photo courtoisie, Les films Séville)

Agrandir

Le réalisateur Éric Tessier a agi à titre de réalisateur de Eccéité mettant en vedette Stéphane E. Roy et Noémie Godin-Vigneault, ainsi que de coordonnateur de 9-Le film.

photo courtoisie, Les films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

S'assurer que les neuf courts films présentés par tout autant de réalisateurs forment un tout. Voilà la mission qui a été confiée à Éric Tessier, réalisateur coordonnateur de 9-Le film. Le mandat avait l'allure d'un défi qu'il a pris plaisir à relever.

Éric Tessier a réalisé Eccéité, la tranche de vie du film mettant en vedette Stéphane E. Roy et Noémie Godin-Vigneault, qui crée le lien entre les courts métrages.

Il a aussi veillé à former un tout à partir du travail de ses collègues réalisateurs.

«Je devais faire en sorte qu'une unité se dégage du film. Pour moi, c'est la thématique qui allait créer l'unité. Tout ça part d'un texte écrit par une personne, même si on pouvait lui retoucher et l'adapter.»

La volonté était aussi de laisser beaucoup de liberté aux réalisateurs qui ont notamment pu choisir chacun leur équipe. «La philosophie du projet c'était que chacun garde sa couleur. Il n'y avait pas de désir d'aplanir la chose», affirme-t-il. «On ne voulait pas que ce soit tout standardisé.»

C'est aussi lui qui a remanié à quelques reprises l'ordre des histoires.

«C'était de l'essai erreur. Il y a eu environ 15 versions possibles sur papier. On en a monté quatre ou cinq avant d'arriver au résultat final.»

Pour le réalisateur, le rendu constitue en quelque sorte un aperçu de ce qui se fait au Québec en cinéma 2016.

«Pour le public, c'est intéressant d'aller voir tous ces réalisateurs, ces comédiens et ces films-là réunis.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer