Jacques Clément | Au revoir symphonique

Jacques Clément... (Télé-Québec)

Agrandir

Jacques Clément

Télé-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Avant que débute la nouvelle saison de l'Orchestre symphonique régionale, Télé-Québec Saguenay-Lac-St-Jean vous propose un portrait du chef Jacques Clément qui a été à la barre de l'ensemble pendant 37 ans.

Dans ce reportage de La Fabrique culturelle tourné au printemps dernier, retrouvez-le dans les coulisses de l'Orchestre en préparation de son dernier concert en tant que chef et directeur artistique. Après toutes ces années, Jacques Clément quitte des musiciens et une région qu'il aime profondément, sans délaisser la musique. Pour lui, elle sera toujours vivante.

Biographie

Né à Tours en France, Jacques Clément fait ses études en clarinette et musique de chambre et à son arrivé au Québec, il se perfectionne en direction d'orchestre. À partir de 1976, il entame une brillante et fructueuse carrière de chef d'orchestre au pupitre de différents orchestres de jeunes et de professionnels. En 1979, il est co-fondateur de l'Association des orchestres de jeunes du Québec dont il est aujourd'hui le président. Dès 1979, il devient chef de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. En 1986 il est nommé directeur du Conservatoire de Chicoutimi. À partir de cette année où il s'installe au Saguenay, il met à profit ses nombreuses connaissances et compétences, son temps et son énergie pour la promotion et le développement de l'enseignement et de la pratique musicale dans la région.  

Instigateur de plusieurs organismes musicaux qui ont traversé le temps dont l'Orchestre des jeunes du Saguenay-Lac-Sain-Jean en 1988, le Quatuor Alcan et le Choeur symphonique en 1989, il oeuvre, avec tact, respect et pédagogie en tant que directeur artistique et chef d'orchestre de l'Orchestre Symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour offrir à la communauté des concerts de grande qualité. Jacques Clément se fait un devoir doublé d'un réel plaisir de favoriser l'émergence d'oeuvres canadiennes. On ne compte plus les oeuvres de compositeurs de chez nous qui ont été entendues pour la première fois sous sa baguette.

Il est membre de la table de compétence musique du Conseil Régional de la Culture et on le demande régulièrement afin de faire partie des jurys pour le Conseil des Arts et des Lettres du Québec, et autres organismes musicaux. En 2014, il a reçu deux prix prestigieux soit le prix Fernand-Lindsay remis par l'Association des orchestres de jeunes du Québec et le prix Jean-Guy Barbeau décerné par le Conseil des arts de Saguenay. Il a été reçu membre de l'Ordre du bleuet en 2015 (Source : Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean).

Crédits

Coordination : Télé-Québec Saguenay-Lac-St-Jean : Jocelyn Robert, Julie Pelletier

Réalisation: Guillaume Langlois

Caméra et montage : Sylvie Gravel

Crédit-oeuvre :  Symphonie no 4 de Schubert

Remerciements : Christine Boily, Angèle Tremblay, les musiciens de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer