Petunia à Sainte-Rose-du-Nord

Le chanteur canadien anglais Petunia se produira en... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le chanteur canadien anglais Petunia se produira en solo à l'Auberge Aventure Rose-des-Vents, le 27 août, dans le cadre d'une tournée du Québec et des Maritimes.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Si vous n'avez pas encore assisté à un spectacle à l'Auberge Aventure Rose-des-Vents, un établissement ouvert depuis l'année dernière à Sainte-Rose-du-Nord, voici l'occasion idéale pour vivre cette expérience. L'un des chanteurs country les plus appréciés au Canada anglais, Petunia, s'y produira le 27 août à 20h.

Celui qui, d'ordinaire, chante en compagnie des Vipers, effectuera une sortie en solo dans le cadre d'une tournée qui embrasse le Québec et les Maritimes. Sa voix singulière, dont on dit qu'elle se moule aussi bien aux pièces de Piaf qu'au country à l'ancienne, voire aux ballades espagnoles, remplira aisément la salle d'une capacité de 50 places.

«C'est un gars de Vancouver qui viendra chanter des "tounes" country dans le vieux style. Il m'impressionne. Je nous trouve chanceux de l'avoir chez nous. Disons que j'ai tiré sur la corde pour qu'on puisse l'accueillir», raconte Marc-Antoine Guay, responsable de la programmation de spectacles à l'auberge.

Ce qui a facilité les contacts, ce sont les liens tissés par les Roserains faisant partie de l'Olibrius Folkestra. Ils ont connu Petunia à la faveur d'un festival tenu au Nouveau-Brunswick. Leur ami les a ensuite visités, ce qui avait donné lieu à un concert privé donné à l'intérieur d'une grange.

Le spectacle du 27 août sera donc le premier que le chanteur présentera dans la région, autrement que pour un public confidentiel. Les billets coûtent 10$ et ceux qui le préfèrent pourront s'asseoir au bar ou au restaurant voisin de la salle.

La première partie sera assurée par un autre adepte du vol solo, le Jugband Minimaliste. Lui aussi justifie un détour dans ce qui fut, sous sa première incarnation, le presbytère de Sainte-Rose. «C'est tout un "showman", un conteur qui joue sur des instruments bizarroïdes», décrit Marc-Antoine Guay.

Il restera ensuite deux spectacles présentés les 3 et 4 septembre. Le premier sera animé par le groupe punk Fidèle Fiasco, tandis que le lendemain, deux artistes locaux seront à pied d'oeuvre. Le conteur Ken Villeneuve partagera quelques histoires se déroulant à Tableau, tandis que Marc-Antoine Guay ouvrira la soirée.

Appelé à dresser le bilan de la saison, celui-ci affirme que les attentes ont été comblées. «Comme il n'y avait pas de scène culturelle à l'extérieur des festivals, nous avons créé cette plaque tournante en présentant un spectacle chaque fin de semaine. Ils attirent des touristes, ainsi que les gens de la place, et ça va très bien», énonce-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer