Un nouveau festival d'humour

François Bellefeuille fait partie des trois noms qui... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

François Bellefeuille fait partie des trois noms qui ressortent le plus en ce qui touche les préférences des amateurs d'humour.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Si 2000 personnes achètent en prévente un passeport à 15$ l'unité, un geste qu'il est possible de poser d'ici au 20 septembre, un nouveau festival verra le jour à Alma. La première édition de cet événement doit être présentée à l'été 2017 et permettrait, pendant quatre jours, d'applaudir de grands noms de l'humour.

Disant travailler de concert avec Centre-ville d'Alma, histoire de prévenir tout conflit d'horaire, le promoteur à l'origine de cette initiative, Maxime Fortin, souhaite accueillir des artistes de la relève, ainsi que des professionnels aguerris. Les spectacles se dérouleraient sur la scène extérieure dressée sur la rue Collard.

«Le jeudi pourrait être consacré à la relève, tandis que les journées suivantes, on proposerait une première partie, ainsi que la tête d'affiche. Déjà, des agences représentant les humoristes ont été contactées», a précisé Maxime Fortin au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

Le choix des artistes sera inspiré par les demandes exprimées sur la page Facebook portant le nom de festivaldhumourdalma. Bien qu'elle ait été ouverte de fraîche date, il a suffi de 36 heures pour générer 150 «likes», tandis que le nombre de vues s'envolait.

«Pour le moment, trois noms ressortent en ce qui touche les préférences des amateurs d'humour. Il s'agit de François Bellefeuille, Louis-José Houde et Rachid Badouri, note Maxime Fortin. Il y a aussi de l'intérêt pour Michel Barrette, un gars de la région, et pour d'autres artistes, ce qui laisse entrevoir une belle diversité.»

Avant de confirmer la tenue du festival, le promoteur attendra de connaître les résultats de la prévente amorcée dimanche, via la plateforme web Kickstarter. Ce qu'on achète à l'adresse lancement-festival-dhumour-dalma, c'est un passeport à prix réduit, puisque le tarif régulier jouera autour de 25$ ou 30$.

«C'est la plateforme que François Lachance a utilisée dans le but de financer son deuxième album. Les gens ne courent pas de risque, puisqu'aucun montant ne sera prélevé tant qu'on n'aura pas l'assurance que le projet va fonctionner», énonce Maxime Fortin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer