Nouveau symposium à Vauvert

Lucy Blanchette, qu'on voit dans son atelier, a... (Photo courtoisie)

Agrandir

Lucy Blanchette, qu'on voit dans son atelier, a fondé le symposium Vauvert sur le lac Saint-Jean, un événement qui aura lieu du 26 au 28 août.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

CHRONIQUE / Lucy Blanchette réside à Vauvert depuis 20 ans. L'artiste connue, entre autres, pour ses tableaux faits d'aluminium recyclé est familière avec ses charmes et ses sortilèges. L'idée lui est donc venue de créer un symposium qui permettra à ses camarades de jouir du paysage, tout en rencontrant le public, un projet qui se concrétisera sous peu.

La première édition du symposium Vauvert sur le lac Saint-Jean aura lieu du 26 au 28 août. Le centre nerveux de cet événement sera le Centre touristique, où l'ouverture officielle est prévue pour le 26, à 19h. Après cette cérémonie protocolaire, le grand public sera convié le samedi et le dimanche, de 9h30 à 17h.

Ce sera l'occasion de découvrir le travail des 25 artistes rassemblés sur le site, à l'intérieur de chapiteaux individuels ou collectifs. La peinture, la sculpture et la photographie seront représentées, ce qui s'inscrit dans le droit fil de la démarche de la fondatrice, elle-même à cheval sur différents modes d'expression.

«Ce sera un rendez-vous culturel important et dès la première édition, j'anticipe un succès en ce qui touche la participation. Une dizaine d'artistes sont de la région et les autres proviennent d'ailleurs au Québec, même d'aussi loin que les Îles de la Madeleine», a indiqué Lucy Blanchette au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

Pour tout le monde

Le symposium a vu le jour grâce à l'appui de la municipalité de Dolbeau-Mistassini, dont la responsable des activités culturelles, Céline Fortin, a suivi de près l'évolution du dossier. Elle et le comité organisateur planchent sur ce projet depuis septembre.

«L'objectif consiste à développer un événement à caractère touristique à l'intérieur de la ville. On a un site remarquable. C'est féerique au bord du lac et je crois que notre symposium a le potentiel pour intéresser tout le monde. Du moins, c'est ce qu'on vise», affirme Lucy Blanchette.

Elle-même comptera parmi les participants et montrera des oeuvres récentes, parmi lesquelles on remarque des tableaux en aluminium représentant des paysages ou des scènes à caractère familial. «L'actualité est tellement décourageante que je préfère décrire les beaux moments de la vie», explique l'artiste.

Une de ses oeuvres a justement pour titre En famille. Elle ne lui appartiendra plus à la fin du symposium, puisqu'on l'attribuera par voie de tirage, parmi les personnes ayant acheté un billet au coût de cinq dollars l'unité. La pige sera effectuée à la clôture de l'événement, le 28 août à 17h.

Au même moment, trois autres prix seront attribués, dont un montant d'argent remis à l'un des artistes en guise de remerciement pour sa collaboration.

Un autre sera honoré pour la beauté de son kiosque, tandis que le public déterminera lequel des participants a recueilli ses suffrages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer