Charlebois comme cadeau d'anniversaire

Robert Charlebois s'est installé au piano pour Je... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Robert Charlebois s'est installé au piano pour Je reviendrai à Montréal, qu'il a modifié en toute fin d'interprétation. « Je reviendrai à Saint-Ambroise, me marier avec l'hiver », a-t-il chanté.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Saint-Ambroise n'aurait pu choisir mieux pour célébrer son 25e anniversaire. Il n'aura fallu que quelques minutes à Robert Charlebois pour faire du souper-spectacle du Festival de la chanson une véritable fête vendredi soir.

Robert Charlebois est un monument de la chanson au Québec et il en a fait la preuve dans un amphithéâtre Marcel-Claveau rempli. Assister à un spectacle de Robert Charlebois, c'est un laissez-passer pour une soirée réussie remplie de pièces qui ont marqué l'histoire musicale du Québec.

L'énergie, la voix, un plaisir indéniable d'être sur scène; les 50 années de carrière de l'auteur-compositeur-interprète n'ont en rien altéré ses qualités artistiques.

Charlebois est apparu dans la salle, devant la scène occupée par ses cinq musiciens, quelques minutes seulement après 21h, en chantant La complainte du Phoque en Alaska. Déjà, la foule s'est fait plaisir en devenant la chorale de l'artiste.

«Voilà, c'est fait», a-t-il lancé, expliquant ensuite avoir amorcé la soirée avec cette pièce puisque pendant 30 ans, on l'a félicité pour «sa plus belle chanson» lorsqu'il se trouvait sur l'autre continent.

Le ton de la soirée était donné. Robert Charlebois allait offrir de grandes chansons au cours d'un spectacle animé doté d'une touche d'humour.

Plusieurs personnes réunies ont levé la main lorsqu'il a demandé qui le voyait sur une scène pour une première fois. «C'est un trou dans votre culture que nous allons remplir ce soir», a-t-il affirmé en rigolant.

Il s'est installé au piano pour Je reviendrai à Montréal, pièce qui a suscité de nombreux applaudissements.

Ce n'était que le début de la fête, puisque quelques minutes plus tard, de nombreuses personnes ont répondu à l'appel de l'artiste qui a invité les gens à se lever pour danser. L'invitation semblait difficile à refuser, d'autant plus que c'est le moment qu'il a choisi pour lancer Conception.

Les talons hauts, Les ondes, Dolores, Entre deux joints, Frog Song, Lindberg, et Ordinaire ont fait en sorte que de plus en plus de personnes se sont massées devant la scène au fil de la soirée. Il y a fort à parier que si la configuration de la salle l'avait permise, elles auraient été encore plus nombreuses à bouger devant Charlebois.

Tous les spectateurs avaient les mains dans les airs lorsqu'il a livré J't'aime comme un fou, chanson-thème de la 25e édition du Festival de la chanson, avec son foulard blanc autour du cou.

Sur Les ailes d'un ange, la foule a pris plaisir à crier «Québec» poing en l'air à maintes reprises.

«Saint-Ambroise, pour moi, jusqu'à aujourd'hui, parce que vous avez attendu 25 ans avant de m'inviter, c'était une bière, pis est bonne à part de ça! N'attendez pas 25 ans avant de me réinviter, parce que le show pourrait être annulé», a-t-il blagué. Avant de rencontrer son public en fin de soirée, Robert Charlebois a offert un rappel notamment composé de sa magnifique version francophone adaptée de Can't Help Falling In Love.

Un peu plus tôt, il avait aussi modifié les paroles de Je reviendrai à Montréal en toute fin d'interprétation. «Je reviendrai à Saint-Ambroise, me marier avec l'hiver», a-t-il chanté. Espérons qu'il s'agissait d'une promesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer