Le Noël du libraire

Le libraire Olivier Boisvert... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le libraire Olivier Boisvert

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Le mouvement Le 12 août, j'achète un livre québécois lancé par deux auteurs de la province se poursuit pour une troisième année. Vendredi, le livre québécois sera en vedette dans les librairies de la région.

« C'est ma journée favorite de l'année, une magnifique journée », assure Shannon Desbiens, libraire à la librairie Les Bouquinistes de Chicoutimi. 

« En septembre, les gens viennent à la libraire afin d'avoir les nouveautés. Pendant les Fêtes, ils arrivent avec une liste. Le 12 août, les gens veulent qu'on leur conseille des livres. Je fantasme sur cette journée où je peux exercer mon métier au maximum. Elle nous permet de parler de nos coups de coeur, de parler d'auteurs qui ne sont pas aussi connus que d'autres, mais qui en valent la peine », explique-t-il. 

Le 12 août, j'achète un livre québécois a tout un impact en librairie. « L'an dernier, ç'a été une journée équivalente à une journée du temps des Fêtes en terme de ventes », souligne celui qui assure que plusieurs titres québécois seront mis en évidence dans la boutique le 12 août.

Deux auteurs seront également à la librairie de la rue Racine pour une séance de dédicaces. Yves Bergeron, auteur du livre Les émules de Judas, et Patrick Hamel, auteur du roman policier La ruelle, rencontreront les lecteurs entre 13 h et 19 h. 

« Les deux auteurs souhaitaient organiser une séance de dédicaces cet été. Je me suis dit que l'occasion était belle de les réunir pour cette journée », raconte Shannon Desbiens.

Un succès à Jonquière

À la librairie Marie-Laura de Jonquière, quelque 50 livres québécois seront mis en évidence pour l'occasion. La table située à l'entrée de la librairie sera entièrement occupée par des livres d'auteurs québécois. 

« Il y aura des livres jeunesse, de la BD, des romans, des essais », énumère Olivier Boisvert, libraire et responsable des achats de l'endroit. « C'est une journée qui permet aux auteurs québécois d'avoir une place de choix. Ça fait du bien. »

Le 12 août est la journée de l'année où le plus grand nombre de livres québécois est vendu à la librairie de la rue Saint-Dominique. « On voit une grande affluence. Les gens entendent parler de la journée. Certains l'attendent pour venir acheter un livre. Ça fonctionne très bien chaque fois. »

Pour une première fois cette année, deux clients de la librairie ont été invités à se joindre à l'équipe du commerce pour la journée. « On a ciblé des lecteurs de longue date qui lisent beaucoup de livres québécois et on les a invités à devenir libraires d'un jour. Nous allons leur inculquer quelques notions du métier. »

Les libraires d'un jour ont soumis une liste de livres québécois qu'ils aimeraient pouvoir suggérer aux clients. Les titres seront à leur disposition le 12 août. 

Une belle sélection à Alma

À la librairie Harvey des Galeries Lac-Saint-Jean à Alma aussi on souligne cette journée spéciale. « On aura une sélection de livres québécois, autant jeunesse qu'adulte, qui sera mise à l'avant-plan », confirme le propriétaire Richard Jean. 

L'an dernier, l'effet du mouvement s'est fait sentir à la librairie. « Deux familles attendaient même qu'on ouvre les portes à 8 h 30 pour acheter des livres québécois. C'est vraiment bien. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer