Il n'y aura pas d'hommage à Joni Mitchell

Karen Young ne pourra pas présenter son hommage... (Archives La Presse)

Agrandir

Karen Young ne pourra pas présenter son hommage à Joni Mitchell, le 3 août. Ce spectacle qui devait se dérouler au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean a été annulé à la suite du retrait de la pianiste Marianne Dugal, victime d'un accident récemment.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Ce qui aurait pu constituer le fait saillant de la saison au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean, soit l'hommage rendu à Joni Mitchell par Karen Young, n'aura pas lieu. Ce spectacle qui devait être présenté le 3 août, à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, a été annulé.

La chanteuse était disponible, mais pas celle qui devait l'accompagner au piano. Marianne Dugal a dû déclarer forfait à la suite d'un accident survenu il y a une semaine, en effet. L'avis exprimé par son médecin, il y a quelques jours, a confirmé qu'une pause s'imposait.

«Tout le monde était déçu, puisque ce concert se révélait assez populaire. Il était trop tard pour remplacer Marianne Dugal et de toute manière, Karen Young est habituée de travailler avec elle», a mentionné Louis Mercier, adjoint artistique au Camp musical, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

La direction a confirmé l'annulation du concert vendredi, par voie de communiqué. Elle entend contacter toutes les personnes qui avaient réservé un billet, lesquelles auront le choix d'obtenir un remboursement ou de remplacer ce rendez-vous par l'un de ceux qui seront proposés d'ici à la fin de la programmation, le 14 août.

En revanche, l'autre concert auquel devait participer Marianne Trudel, un hommage à Horace Silver qui se déroulera le 30 juillet à 19h30, aura bel et bien lieu. «Comme il sera donné par tous les professeurs associés à la session jazz, il y aura moyen de s'arranger», note Louis Mercier.

Parlant de cette session qui vient tout juste de se mettre en branle, elle a donné lieu à une substitution en raison de la mésaventure dont Marianne Dugal a été victime. Les cours qu'elle devait donner sont assumés par Gabriel Desjardins.

Précisons que la session jazz, qui dure une semaine, rassemble 40 étudiants, comparativement à 50 pour la toute dernière, celle qui sera consacrée à l'orgue, au chant et à la guitare. «Ça va très bien en ce qui touche la formation. Pour l'ensemble de la saison, nous avons enregistré une hausse», se réjouit Louis Mercier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer