Un beau rôle pour Sam-Éloi

Sam-Éloi Girard, originaire de Saguenay, campera le personnage... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Sam-Éloi Girard, originaire de Saguenay, campera le personnage principal de Conseils de famille, la nouvelle série de Télé-Québec qui sera diffusée dès l'automne.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Sam-Éloi Girard a le vent dans les voiles. À peine avait-il posé le pied en sol canadien après un voyage de trois mois en Inde que le jeune garçon originaire de Saguenay a décroché le rôle principal de la nouvelle série de Télé-Québec destinée aux adolescents et à leurs parents. Le premier rôle s'ajoute à la liste déjà longue de personnages campés par le garçon d'à peine 13 ans. 

Après avoir joué Rufus dans Les Argonautes pendant cinq ans, Sam-Éloi Girard prêtera ses traits à Clovis, le personnage principal de la nouvelle série Conseils de famille qui sera diffusée à Télé-Québec dès l'automne. Produite par Louis Morissette chez KOTV, la comédie a pour objectif de rejoindre les adolescents, mais aussi leurs parents.

Conseils de famille tourne autour de l'univers de Clovis, un garçon de 13 ans qui partage un duplex avec son père, campé par Pierre-François Legendre, sa belle-mère, interprétée par Catherine Trudeau (Le couple des Invincibles), et ses deux soeurs jeunes adultes.

«Mon personnage est le plus jeune de la famille. Il est dans sa crise d'adolescence. Il vit avec son père et sa belle-mère, mais sa mère (Geneviève Brouillette) n'est pas très présente pour lui. Il veut avoir plus de liberté et pour ça, il part une chaîne YouTube qui s'appelle Comment survivre à sa famille. Sa chaîne va prendre de l'ampleur», raconte le comédien qui était de passage dans la région pour des vacances en famille avant la reprise des tournages.

Sam-Éloi Girard a appris qu'il passerait l'audition pour le rôle alors qu'il était en Inde. Tout de suite après la fin des tournages des Argonautes, il s'est envolé pour le pays du sud de l'Asie avec son père, le chanteur Michaël, sa mère Hélène Girard et son frère Tom-Éliot, lui aussi comédien (30 vies, Kaboum, Les Argonautes).

Du 27 décembre au 31 mars, il a fait du volontariat dans une école du Sud du pays. «Je devais passer l'audition à mon retour. Je n'avais pas tellement la tête à ça là-bas. Nous sommes revenus un mercredi et le mardi suivant, je passais l'audition. Le lendemain, j'avais un appel pour confirmer que j'avais le rôle», raconte-t-il. «Je revenais d'une grosse aventure. Je ne savais pas trop comment réagir. Depuis que j'ai commencé les tournages, c'est vraiment l'fun. C'est sûr que c'est difficile, il y a beaucoup de textes à apprendre, mais j'aime ça.»

Sam-Éloi apprécie l'équipe de la nouvelle série. Tout le groupe de comédiens s'est construit autour de lui. Il a donné la réplique à chacun d'eux lors d'auditions. «Tout le monde est super gentil sur le plateau. Ils m'ont tout de suite pris avec eux et fait me sentir à l'aise.»

Le garçon qui amorcera son deuxième secondaire aura également un tuteur pour l'accompagner à temps plein sur le plateau.

Sa présence rassure Sam-Éloi, mais aussi ses parents et l'école. «Ça nous a rassurés. Quand on regarde le calendrier, ça fait un peu peur. Il tournera trois ou quatre jours par semaine jusqu'en janvier. Ça nous a paru gros sur le coup», confirme Michaël Girard. «C'est une grande charge de travail, mais on sait que Sam est capable de livrer la marchandise. Il est un peu désinvolte, mais quand il s'engage dans quelque chose, il le fait de façon sérieuse et avec professionnalisme. Il a une belle énergie sur les plateaux et une capacité de mémorisation incroyable. Il se retrouvera souvent seul à l'écran. C'est exigeant. En tant que parents, il faut être vigilants», témoigne-t-il.

Sam-Éloi aimerait jouer encore longtemps, mais il demeure réaliste.

«Ce serait mon plan A, mais j'ai des plans B. Si ça fonctionne encore, plus tard, je vais sûrement jouer, sinon, je pourrais être policier. La meilleure façon de faire, c'est de laisser aller les choses et de voir ce qui va arriver», affirme-t-il avec sagesse. «Pour l'instant, je le fais pour m'amuser et chaque fois que j'ai un tournage, j'ai hâte.»

Un début de carrière à six ans

Sam-Éloi Girard est monté sur les planches pour la première fois dans le spectacle Décembre de Québec Issime vers l'âge de 6 ans. Il a ensuite décroché un rôle dans Les Argonautes.

À la télévision, on a aussi pu le voir dans Patrice Lemieux 24/7, dans quelques sketches du Bye Bye en 2012 et 2014, au générique de l'émission Dis-moi tout dans lequel il chante.

Il a aussi joué dans Les gags Juste pour rire, ainsi que dans plusieurs publicités.

Aux prises avec la dyslexie

Le parcours de Sam-Éloi Girard est des plus inspirants. «Sam-Éloi est dyslexique. Plus jeune, on lui lisait ses textes et c'est comme ça qu'il les apprenait. La maison était placardée de sons et de mots à associer. À un moment, il avait trop de textes. On lui a dit qu'il devrait lire s'il voulait continuer à jouer. Il voulait tellement qu'il a travaillé et il a eu un déclic. Tout a débloqué. La motivation était là», raconte son père Michaël. Sam-Éloi n'est pas allé à l'école pendant son voyage en Inde. «On voulait que les garçons vivent l'expérience pleinement. Sam a appris à jouer du tabla (tam-tam indien) et a agi comme assistant d'un professeur auprès des petits. Mais au retour, il a dû mettre les bouchées doubles. Cette année, il a eu ses meilleures notes», affirme Michaël. «Je suis fier de moi», confirme le garçon.

Une passion: le hockey

Sam-Éloi Girard adore le hockey, sport qu'il pratique depuis quelques années. Il a d'ailleurs dû renoncer à faire son entrée au programme sport-études à l'automne en raison des tournages. Décrocher un rôle de joueur de hockey au cinéma serait pour lui une façon de joindre ses deux passions. «Je capote sur le hockey. Avoir un rôle de joueur de hockey dans un film, ça serait malade», affirme-t-il des étoiles dans les yeux

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer