Massicotte offre un menu varié

Environ 200 personnes ont assisté au spectacle de... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Environ 200 personnes ont assisté au spectacle de l'humoriste François Massicotte, présenté dimanche soir à la Pulperie de Chicoutimi. Les spectateurs ont eu droit à deux heures pleines d'humour.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De l'humour pendant deux heures, des blagues sur une panoplie de sujets et une salle, remplie, de citoyens heureux qui participaient sans gêne à la soirée: voilà le menu auquel ont eu droit les spectateurs qui ont assisté au tout nouveau spectacle de François Massicotte, présenté dimanche soir à la Pulperie de Chicoutimi.

Dès que l'humoriste est entré sur scène, les applaudissements se sont fait entendre. Ces quelques secondes ont mis la table au reste de la soirée, qui s'est déroulée dans la bonne humeur.

François Massicotte n'a pas perdu de temps pour interagir avec les 200 spectateurs. En fait, on avait davantage l'impression de participer à une conversation que d'assister à un spectacle. L'humoriste s'est d'ailleurs arrêté en pleine anecdote, à quelques reprises, pour discuter avec les personnes de l'assistance.

«Qu'est-ce que tu fais? Es-tu en train de prendre une photo ou tu joues aux Pokémon?», a lancé l'humoriste à un spectateur, quelques minutes seulement après être monté sur scène.

«Pourquoi est-ce que tu t'en vas? Ça ne fait même pas cinq minutes que je suis là, je n'ai même pas commencé à faire des blagues!», a-t-il crié à une personne qui quittait la salle.

Les gens, de tous âges, qui composaient la foule, n'ont pas hésité à répondre aux questions que posait François Massicotte. Aucun moment de silence n'a été entendu pendant toute la durée de la soirée. Les histoires vécues par François Massicotte étaient à l'honneur dans ce nouveau spectacle. Tout y passait: de ses aventures en République dominicaine à celles de ses visites à une salle d'entraînement, en passant par sa vie de famille. Tout devenait sujet à la dérision, même l'erreur de l'artiste, qui est monté sur scène avec deux chaussures droites, et qui a terminé le spectacle en chaussettes dans des sandales.

Bipolarité

Par ailleurs, quelques moments touchants ont également parsemé la soirée. François Massicotte a entre autres parlé de son diagnostic de bipolarité, et de son bonheur de pouvoir en discuter sur la place publique, puisque ça lui permettait d'aider les gens. Malgré tout, cette discussion sur la maladie mentale a été amenée avec humour, et en a fait rire plus d'un.

Alors qu'il racontait ses déboires de père de quatre enfants, François Massicotte a invité les gens présents à rendre hommage aux mères, ce que tous, en particulier les maris, se sont empressés de faire.

L'artiste, entre autres connu pour son rôle de Monsieur Sponge Towels dans les annonces de la marque, n'a pas manqué d'y faire référence... Comme quelques spectateurs, qui ont profité de certaines anecdotes pour lancer des remarques à l'artiste, sous les rires de la foule.

La soirée s'est terminée par une vente de bric-à-brac, dans laquelle l'humoriste a présenté plusieurs objets inutiles, dont il souhaitait se départir. Par exemple, un chapeau qui fait un doigt d'honneur. «Ça, c'est utile quand des gens me rencontrent et m'appellent Monsieur Sponge Towels!», a expliqué François Massicotte, un sourire aux lèvres, sous les éclats de rire de la foule.

Comme si l'humoriste avait besoin de plus de preuves que son spectacle a été apprécié, il a eu droit à une ovation de la part de toute la salle. Tous sont sortis de la Pulperie en discutant de la soirée, se racontant leurs gags préférés et les meilleurs moments.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer