• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Une programmation riche et diversifiée à Péribonka 

Une programmation riche et diversifiée à Péribonka

Pascale Picard est déjà venue quelques fois à... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Pascale Picard est déjà venue quelques fois à l'auberge Île du Repos.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec les mélodies italiennes de Marco Calliari, l'humour ironique de Pierre Hébert, les talents musicaux de Marie-Pierre Arthur et les chansons nostalgiques de Jacques Michel, l'auberge Île du Repos de Péribonka peut se féliciter de présenter de « belles prises », cet été, pour ne nommer que celles-là.

La cadence s'accélère dans la petite salle de 130 places. Depuis la mi-juillet, trois spectacles par semaine sont affichés et ça augmentera encore en août. Pierre Hébert est le seul humoriste encore annoncé, le 31 juillet, et le responsable des communications Alexis Bégin estime que ce sera « un beau spectacle » qui rejoindra un large public. Contrairement à d'autres lieux de diffusion, cette forme artistique n'est pas la plus partagée.

« C'est vrai que la musique est notre principale attraction, mais on essaie de diversifier. On a plusieurs styles, du très populaire au plus éclectique », poursuit-il. On retrouve d'autres activités variées telles de la danse, des tournois sportifs ou de la poésie. Quelques festivals se déplacent à l'auberge, comme Regard sur le court métrage et les contes innus d'Atalukan, les 9 et 10 août.

Péribonka sera probablement la seule halte de Marco Calliari dans la région cet été, le 14 août. La gagnante du Festival de la chanson de Saint-Ambroise dans la catégorie auteur-compositeur-interprète, Mathilde Laurier, accompagnera Marie-Pierre Arthur à son spectacle la veille.

« Jacques Michel fait un retour sur scène, c'est un grand de la chanson québécoise et on est très contents de le recevoir le 18 août, confie Alexis Bégin. Il plaît aux nostalgiques des années 70. Il est plus connu par ses chansons que par son nom, et on fait le saut quand on découvre que c'est lui. » On pense par exemple à Un nouveau jour va se lever, Amène-toi chez nous ou Pas besoin de frapper.

L'Île du Repos peut compter sur le Regroupement des organisateurs de spectacles de l'Est-du-Québec pour monter sa programmation, alors que les artistes se promènent chez plusieurs des diffuseurs membres dans une tournée estivale. C'est Pascale Picard, une habituée de la salle péribonkoise, qui en est la porte-parole. « D'expérience, ça finit en gros party quand elle vient », s'enthousiasme Alexis Bégin. La chanteuse sera justement de la fête le 30 juillet et Simon Kearney est son artiste invité.

Rapidement d'ici la fin du mois, notons Sofia Nolin le 22, Chloé Ste-Marie le 23, le gagnant de La Voix Kevin Bazinet le 27 et les récipiendaires de la bourse Objectif Scène, le groupe Les Fuses, le 29. Ce soir (samedi le 16), le Laterrois d'origine Dany Placard partagera sa « poésie rurale » au public avec son album Santa Maria, un mélange de folk rythmé et d'incrustations rock.

Le responsable des communications avoue que le début de la saison a été plus tranquille, mais que la température y est souvent pour beaucoup. Le coût des billets tourne autour d'une trentaine de dollars généralement. Ceux-ci peuvent être réservés au 418 347-5649.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer