Dix ans de Grandes Veillées

Martin Lemay, directeur de la Caisse populaire de... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Martin Lemay, directeur de la Caisse populaire de La Baie, Jean-Luc Guay, membre du groupe Train d'Enfer, Nathalie Gagnon, présidente du festival, Luc Boivin, conseiller municipal, ainsi que Simon Gobeil, membre du groupe Train d'Enfer, ont fait connaître la programmation de la 10e édition des Grandes Veillées de La Baie.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Les Grandes Veillées célèbrent en grand cette année. Pour son 10e anniversaire, le festival «se paye la traite» avec une programmation festive et diversifiée. Les organisateurs ont écouté les festivaliers afin de concocter une programmation issue d'un mélange de nouveautés et de retours attendus.

Le festival de musiques et cultures traditionnelles se tiendra du 26 au 28 août, au centre-ville de La Baie. Fidèle à la tradition, l'entrée est gratuite en journée et coûte 2$ en soirée à partir de 18h.

Le groupe de La Baie Train d'Enfer donnera le coup d'envoi aux festivités le vendredi 26 août à 19h. Le chanteur et violoniste Alain François se produira ensuite sur la grande scène à 21h. Le samedi 27 août, à 14h30, Marco et les Torvis, le choix du public pour la 10e édition du festival, proposera son mélange de contes, légendes et chansons.

À 19h, Carotté, un groupe punktrad de Portneuf, promet un début de soirée des plus festives. Bodh'aktan, avec sa musique composée d'un mélange de traditions québécoises, celtiques et bretonnes, prendra le relais à 21h.

Des feux d'artifice illumineront le ciel entre les prestations des deux groupes.

Le dimanche 28 août, Ari Cui Cui montera sur scène à 10h au grand plaisir des petits.

«Il y a un moment que les gens nous demandent quand Alain François, Bodh'aktan, Train d'enfer et Marco et les Torvis seront de retour. Nous avons écouté nos festivaliers», affirme Sophie Bouchard, vice-présidente du festival, qui souligne que Carotté est le groupe découverte cette année et que Ari Cui Cui séduira les enfants.

Plusieurs autres activités se tiendront sur place tout au long de la fin de semaine. La troupe Les Fous du Roi animera notamment le site au cours des trois jours.

Le samedi 27 août se tiendra la deuxième édition de lacourse et la marche du lendemain de veille qui débuteront respectivement à 9h et 10h. Les participants seront invités à parcourir les 5 km séparant l'Agora et le site de La Croix.

Une exposition de voitures anciennes et une randonnée de motos auront également lieu à compter de 13h.

La journée de dimanche, journée familiale, s'amorcera avec une messe traditionnelle à l'église Saint-Alphonse à 9h.

Plusieurs activités suivront, notamment une dégustation de fromage en grains, un concours de châteaux de sable, un dîner tourtière, une chasse au trésor et un encan. La journée familiale sera également l'occasion pour les petits de profiter de la présence de clowns, maquillage et jeux gonflables.

10 ans

Le 10e anniversaire de l'événement, né d'une initiative de différents intervenants de La Baie, fait la fierté du conseil d'administration.

«Nous avons passé le cap de la longévité. Année après année, Les Grandes Veillées a accueilli près de 250 000 festivaliers, présenté des centaines d'artistes, dont des vedettes internationales, servi des milliers de poutines et distribué du bonheur à l'infini. Tout cela, en gardant le cap sur une bonne santé financière et en maintenant un accès gratuit. Pour moi, c'est ça un grand succès», affirme Nathalie Gagnon, présidente du festival.

«Il y a 10 ans et demi, on a décidé de faire quelque chose pour contrer la morosité à la suite des fermetures d'usines. On a décidé de faire un festival. On a vu éclore avec lui une force collective au profit de toute la population. Les gens s'impliquent bénévolement. C'est un des rares festivals qui rassemblent autant de gens de tous âges», estime Luc Boivin, conseiller municipal.

Pour souligner le 10e anniversaire, le mandat de composer une chanson qui deviendra l'hymne du festival a été confié au groupe Train d'Enfer. La pièce sera dévoilée au cours des prochaines semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer