Mic-Mac inaugure Drôle de masques

Christian Roberge, instigateur du projet, Céline Gagnon, présidente... (Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay)

Agrandir

Christian Roberge, instigateur du projet, Céline Gagnon, présidente du comité organisateur du 50e anniversaire du Mic-Mac, et le maire Guy Larouche posent devant l'oeuvre.

Photo Le Quotidien, Isabelle Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Le Mic-Mac de Roberval a inauguré, lundi, son oeuvre d'art Drôle de masques. La troupe de théâtre célèbre ses 50 ans, cette année.

L'imposante sculpture d'acier enjolive la façade du Centre culturel de la rue Ménard, à Roberval. «Elle laissera des souvenirs de cette année mémorable. Elle fait partie des traces qu'on voulait laisser», a souligné la présidente du comité organisateur du comité des fêtes, Céline Gagnon.

«Nous sommes choyés. Toutes les activités que nous avons organisées à ce jour ont été un succès. Nous avons reçu la Fédération québécoise du théâtre amateur en fin de semaine pour le gala des Arlequins qui se déplace rarement dans une région plus éloignée. Nous avons eu une très bonne participation.»

L'instigateur de l'oeuvre d'art est Christian Roberge, président du théâtre Mic-Mac. Sa réalisation a été chapeautée par Philippe Harvey de l'entreprise Bois Beemer. «J'ai préparé une maquette et le comité l'a accepté. Ensuite, je suis allé rencontrer Philippe. On l'a laissé aller là-dedans. Cette oeuvre est majestueuse et on ne s'attendait pas à un tel résultat», a partagé M. Roberge.

Drôle de masques, c'est neuf masques de théâtre qui représentent tant la comédie que le drame. Elle met en vitrine la fin d'un cycle et le début d'un autre. «Ces masques présentent le théâtre. Ils sont neuf. Neuf masques de théâtre. Ils sont en forme de boucliers, ce qui signifie qu'ils protègent la culture et le théâtre. Ils défendent les arts et la langue française», a ajouté le Robervalois.

«Innovation, stabilité, nouveauté et performance sont des synonymes qui représentent très bien le Mic-Mac. Cette structure va embellir Roberval. C'est très joli et très solide», a déclaré le maire Guy Larouche.

L'oeuvre sera érigée en permanence. Un système d'éclairage a été pensé pour la mettre en valeur en soirée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer