De nouveaux noms au Festival des bières

Dumas... (Photo courtoisie)

Agrandir

Dumas

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le Festival des bières du monde de Saguenay vient de compléter sa programmation musicale en vue de l'édition 2016, tenue du 21 au 23 juillet sur la Zone portuaire de Chicoutimi. En plus de Billy Talent et Éric Lapointe, qui fouleront la grande scène, cet événement recevra Dumas, The Beatdown et Barracuda, une revue rock menée par Jeanick Fournier.

The Beatdown... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

The Beatdown

Photo courtoisie

Jeanick Fournier... (Photo courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Jeanick Fournier

Photo courtoisie

«Le festival prend résolument une tangente musicale et il s'agit d'une tendance lourde. Ce sera la première fois que nous présenterons des choses sur la grande scène, tandis que les autres artistes joueront sur la petite. On peut y regrouper de 300 à 400 personnes et d'habitude, c'est rempli», fait observer le directeur général Robert Hakim.

Dumas sera le premier à se lancer, le 21 juillet. Ce sera le même soir qu'Éric Lapointe, mais le public ciblé est différent, laisse entendre le promoteur. «Nous désirons attirer une autre clientèle avec lui parce que c'est large, le monde des amateurs de bière. On ne peut pas juste miser sur du rock classique», énonce-t-il.

La plus grande surprise, pour le commun des mortels, sera l'apparition de Jeanick Fournier dans un créneau rock aux accents rétro. Il s'agit d'une nouvelle production pendant laquelle la Saguenéenne fera revivre des succès de Loverboy, Led Zeppelin, Van Halen, Heart et Yes, entre autres sommités.

«On l'aime beaucoup, Jeanick, et ça fait longtemps que je cherche une manière de l'intégrer à mes affaires. Ce spectacle a été présenté pour la première fois à Dolbeau-Mistassini, mais pas encore au Saguenay. La Zone portuaire sera l'endroit idéal pour le lancer ici», estime Robert Hakim.

Le 23 juillet, enfin, le coeur des festivaliers balancera entre Billy Talent et The Beatdown, une formation montréalaise qui poursuit le sillon creusé par sa première incarnation, baptisée One Night Band. Ses quatre membres sont des vétérans de la scène reggae grâce à leurs musiques incorporant des éléments rock, soul et punk.

Accessibles gratuitement, les spectacles de la petite scène ajouteront au buzz créé par les têtes d'affiche. «Nous avons déjà vendu 8000 billets pour Billy Talent et 3000 pour Éric Lapointe, ce qui montre que cette huitième édition sera grosse. Nous deviendrons le deuxième festival de bière au Québec après celui de Chambly», anticipe Robert Hakim.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer