Le nouveau chef fera sentir sa présence

La directrice générale de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean,... (Photo courtoisie)

Agrandir

La directrice générale de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Christine Boily, aborde la saison 2016-2017 avec enthousiasme, un sentiment partagé par le chef Jean-Michel Malouf, le vice-président du conseil d'administration, Phil Desgagné, ainsi que l'altiste Luc Beauchemin, membre du Quatuor Alcan.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Puisqu'un nouveau chef, Jean-Michel Malouf, dirigera l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Jean, il sera approprié d'ouvrir la saison 2016-2017 avec la Symphonie du Nouveau Monde. Interprétée le 2 octobre, au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi, l'oeuvre de Dvorak marquera l'entrée en scène du successeur de Jacques Clément.

Elle a été sélectionnée avant sa nomination, plus tôt ce printemps. En revanche, c'est le maestro qui a intégré une autre composition tchèque, l'Ouverture La fiancée vendue, de Smetana. « Lui et Dvorak faisaient appel à leurs racines pour créer de la musique », a-t-il rappelé mercredi, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

C'est donc à petites touches que Jean-Michel Malouf a modelé la programmation des grands concerts. On sentira davantage sa présence à la tribune, où sa longue silhouette se profilera à l'occasion de quatre des cinq rendez-vous de l'année. L'unique exception sera le concert Noël en famille, où Nicolas Ellis prendra le relais.

Dans Le génie allemand, un programme offert le 5 février, le nouveau chef proposera des oeuvres de Wagner et Schumann en ouverture, puis la Symphonie no. 102 de Haydn. « On va commencer par des pièces très denses avant d'aborder le Haydn, annonce-t-il. J'aime qu'il y ait un rythme dans le concert, faire vivre des émotions différentes au public. »

Après Vent et mouvement, où seront mobilisées Valérie Milot (harpe) et Louise Bouchard (flûte), l'orchestre évoluera Au pays des tsars. En plus de la représentation donnée au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi, le 22 avril, il se produira à la Salle Michel-Côté d'Alma afin de souligner le 150e de la ville et les 20 ans du Groupe Concerto.

Le clou de ce programme sera le Concerto pour violon de Tchaïkovsky, dont la soliste sera Marianne Dugal, membre de l'Orchestre symphonique de Montréal. « Je suis content de pouvoir compter sur une musicienne d'un aussi grand niveau. On est gâtés », note Jean-Michel Malouf en parlant de l'interprète originaire de la région.

Nouvelle série

Un changement majeur touche la série consacrée à la musique de chambre. Elle migrera du Théâtre Banque Nationale vers la Salle Jacques-Clément du Conservatoire de musique de Saguenay, dont les 125 places favoriseront une plus grande intimité. On y jouera quatre fois et, fait à signaler, le public aura l'option de venir à 17 h ou 20 h.

« Le premier rendez-vous a pour but de rejoindre les personnes qui auraient le goût d'assister à un concert en sortant du bureau », explique la directrice générale de l'orchestre, Christine Boily. Elle ajoute que cette filière a attiré une moyenne de 200 personnes pendant la dernière saison, un chiffre qui était devenu dangereusement stable.

En plus du changement d'endroit et de l'ouverture en après-midi, la direction mise sur des invités prestigieux pour gonfler l'assistance. L'hôte de la série, le Quatuor Alcan, accueillera ainsi la soprano Suzie Leblanc, le Quatuor Lafayette et le pianiste Charles Richard-Hamelin, récipiendaire du deuxième prix au Concours Chopin, tenu à Varsovie.

Mentionnons également la création de la série Découvertes musicales, en collaboration avec Diffusion Saguenay. « C'est pour faire du développement de public », énonce Christine Boily. Quatre fois, à l'intérieur du Théâtre Banque Nationale, on montrera un visage différent de la musique.

Outre la poursuite des fréquentations avec le jazz, gracieuseté du trompettiste Jacques Kuba Séguin, cette filière privilégiera une approche teintée d'humour. On y verra le spectacle Concert Comic, prétexte à explorer le monde de l'opéra, le clarinettiste Christopher Hall, ainsi que Piano à la Chaplin, l'hommage au maître du septième art.

Enfin, l'Orchestre des jeunes reprendra du service avec des concerts tenus à l'automne et au printemps. Dirigés par Jean-Michel Malouf, ils mettront en relief le talent de deux musiciennes de la région, la violoncelliste Aline Gilbert-Thévard et la violoniste Karina Gaudreault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer