La fine fleur de l'aquarelle à Alma

Francine Savard et Rosanne Tremblay viennent d'être admises... (Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Francine Savard et Rosanne Tremblay viennent d'être admises au sein de la Société canadienne de l'aquarelle. Elles et leur consoeur Judith Tremblay (au centre) font donc partie de l'exposition que présente cette organisation jusqu'au 5 juin, à l'Odyssée des Bâtisseurs d'Alma. On y a regroupé une soixantaine de tableaux, dont celui-ci, une oeuvre de Claude Gauthier-Pratt intitulée Siesta.

Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Snoopy 1, Garfield 0.

Présenté jusqu'au 5 juin, à l'Odyssée des Bâtisseurs d'Alma, le Salon de la Société canadienne de l'aquarelle (SCA) se rappelle au bon souvenir des amateurs d'art en offrant une sélection d'oeuvres produites par ses membres au cours de la dernière année. Il y a des paysages, des fleurs, des oeuvres abstraites et des animaux, mais pendant sa visite de l'exposition, vendredi, l'artiste Judith Tremblay a remarqué une absence.

«C'est la première fois que je vois ça. Cette année, il n'y a pas de chats. Peut-être que les gens se sont tannés», a laissé échapper l'aquarelliste avec un soupçon d'ironie dans la voix. Elle n'a rien contre les félins, bien sûr, mais on notera que pour illustrer cet article, l'Almatoise a opté pour une toile de Claude Gauthier-Pratt, Siesta, dont le sujet est un chien paresseusement étendu sur un sofa.

«J'aime l'atmosphère qui s'en dégage, notamment le dégradé de la lumière. Le chien a l'air bien et la composition est belle. Ce que montre cette image, entre autres, c'est le fait que ça se peut, de l'aquarelle foncée. Ce n'est pas vrai que ce médium ne s'accommode que des tons pâles», a commenté Judith Tremblay avant de se diriger vers une autre pièce digne de mention, l'une des nombreuses accrochées dans les deux salles qu'occupe le salon.

«Ce n'est pas pour rien que cette aquarelle a pour titre Alléluia. Elle a l'apparence d'un vitrail, a poursuivi l'Almatoise en s'arrêtant devant un tableau réalisé par la Jonquiéroise Christine Bouchard. Cette artiste travaille sur un papier spécial. Il est très glissant. On dirait du plastique et ça permet de faire bouger la peinture, comme le montrent ces abstractions sur lesquelles ont été tracées des formes géométriques.»

L'exposition consacre aussi l'admission de deux femmes de la région au sein de la SCA. Il s'agit de Rosanne Larouche, de Saint-Nazaire, ainsi que de la Chicoutimienne Francine Savard. Pour être admises, elles ont soumis cinq aquarelles qui devaient correspondre à de nombreux critères, dont l'originalité, la composition et la technique. Ça adonne bien pour le duo parce que le salon, qui possède un caractère itinérant, s'arrêtera pour la première fois en Ontario.

En attendant, c'est à l'Odyssée des Bâtisseurs que réside la fine fleur de l'aquarelle. Des artistes du Québec et d'ailleurs au Canada, jumelés à quelques Européens, y repoussent les limites de leur médium de prédilection. En parallèle, chaque jour amènera son lot d'activités, à commencer par la démonstration que donnera la présidente de la SCA, Louise Larouche, samedi après-midi.

D'autres suivront jusqu'au 3 juin, l'exception étant l'atelier que donneront Judith et Mélanie Tremblay le 2 juin, entre 13h et 16h. Alors que tout est gratuit dans le cadre du salon, y compris l'entrée, il faudra débourser 35$ afin de participer à cette activité destinée à renflouer les coffres de la SCA. Il s'agit d'une première et ce sera ouvert à tous, y compris les profanes.

«Nous apporterons le matériel nécessaire pour peindre, ainsi que des dessins à moi dont les participants pourront s'inspirer afin de produire leur aquarelle. La différence est que les gens travailleront sur des toiles, plutôt que sur du papier, ce qui leur permettra de se reprendre. Ce sera l'occasion de découvrir les pigments et de se réunir pour parler d'art», fait valoir Judith Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer