• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Ville d'Alma Spectacles: le public emmené «un peu ailleurs» 

Ville d'Alma Spectacles: le public emmené «un peu ailleurs»

Ingrid St-Pierre, c'est une magicienne des mots, une... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Ingrid St-Pierre, c'est une magicienne des mots, une conteuse hors-pair, qui fait sait faire de chacune de ses chansons une oeuvre finement ciselée.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec une programmation mêlant chanson, humour et théâtre, avec un soupçon de danse et de musique éclectique, Ville d'Alma Spectacles amènera son public « un peu ailleurs » lors de la prochaine saison, qui commence à l'automne.

Toujours populaires, les humoristes sont nombreux. « On fait place à la relève, comme Phil Roy, Fabien Cloutier ou Simon Leblanc, en les accueillant à la Boîte à Bleuets. Mariana Mazza frappe fort avec la salle Michel-Côté pour son premier spectacle, énumère la responsable des communications, Stéphanie Girard. On a aussi des artistes bien établis, tels Stéphane Rousseau, Daniel Lemire ou Michel Barrette, un classique! »

Côté chanson, les auteurs-compositeurs-interprètes restent la « ligne de conduite » principale de l'organisation, poursuit-elle. « Les soeurs Boulay et Alex Nevsky vont présenter leur nouvel album. Lui, on ne sait même pas encore sur quoi il travaille, mais on lui fait confiance! On est aussi content d'avoir Ingrid St-Pierre, ça faisait longtemps qu'on nous la demandait. Pierre Flynn vient nous offrir une petite perle. Il est programmé en formule Côté scène, mais il peut y avoir plus de places si la demande est plus grande. »

Une autre tranche du public sera peut-être plus attirée par les Patrick Norman, Renée Martel, Michel Louvain et Gregory Charles. « On s'attend à une salle pleine, c'est un spectacle qu'il faut voir! », assure Mme Girard pour ce dernier.

La responsable se félicite également du « beau coup de filet » que représentent Les Ballets Jazz de Montréal, qui promettent une soirée « renversante » avec leurs 12 danseurs. La programmation est des plus « éclatées », avec le théâtre de création mêlé aux auteurs québécois et trois spectacles de musique éclectique, soit le jazz populaire du Benoît Paradis Trio, le coup de coeur Constantinople - Jardins migrateurs et les airs indiens d'Harry Manx.

Même si le premier spectacle n'est qu'en septembre, la billetterie est déjà ouverte. Plusieurs forfaits sont disponibles, dont Concerto, qui offre les six concerts classiques pour une vingtième année. Pour cet anniversaire, Ville d'Alma Spectacles désire mettre en lumière des artistes de la région.

« On travaille toujours fort pour avoir une programmation de qualité de ce côté, c'est ce qui fait notre marque de commerce », assure Stéphanie Girard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer