Une pluie de mots qui fait du bien

Le Bar à Pitons était bondé mardi soir... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le Bar à Pitons était bondé mardi soir à l'occasion de la première de deux demi-finales de la ligue Slam Saguenay-Lac-Saint-Jean

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Une pluie de mots a déferlé sur les spectateurs du Bar à Pitons mardi soir. Une pluie qui apaise, secoue parfois, mais fait toujours du bien.

Marilyn Renaud, animatrice de la soirée, affirme que... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Marilyn Renaud, animatrice de la soirée, affirme que la foule est toujours nombreuse lorsque le slam est à l'honneur.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Patrick Bernier-Martin, slameur invité originaire de Rimouski, a... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.1

Agrandir

Patrick Bernier-Martin, slameur invité originaire de Rimouski, a cassé la glace en proposant quelques uns de ses textes à la foule.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

La ligue Slam Saguenay-Lac-Saint-Jean tenait la première de ses deux demi-finales dans la petite salle située au sous-sol de l'Auberge Jeunesse de Saguenay. Une soirée où les slameurs ont fait montre du pouvoir des mots.

Les huit candidats étaient en forme. Ils ont fait entendre leurs mots dans la salle bondée. Une situation qui, selon Marilyn Renaud, animatrice de la soirée, se répète soir après soir lorsque le slam est à l'honneur. «Ce n'est jamais arrivé un soir où il n'y avait pas foule», assure-t-elle.

La ligue en est à sa deuxième année d'existence. À voir l'intérêt qu'elle suscite, les amoureux de l'art oratoire sont nombreux dans la région. L'an passé, 45 slameurs ont présenté leurs textes devant le public. Leur nombre devrait être similaire à la fin de la présente saison.

Mardi soir, le public a ri, souri, réfléchi. Il a aussi été touché par les phrases prononcées devant lui. Sur une petite scène, derrière un micro, chaque participant bénéficiait de trois minutes sans accessoire pour faire entendre ses paroles qui devaient être livrées en majorité en français.

Que les mots aient été récités, lancés, criés, chuchotés ou chantés, ils ont atteint le public, témoin de leur force et du pouvoir de la voix.

Avant le début de la demi-finale, Patrick Bernier-Martin, slameur invité de la soirée, a cassé la glace. Natif de Rimouski, celui qui est maintenant installé à Montréal a fait rire la foule avec quelques-uns de ses écrits.

Une fois la foule (et les juges) bien réchauffée, la première slameuse a pu monter sur scène. Il était près de 21h lorsque Marilyn Côté a proposé ses paroles devant un public attentif.

Sophie Torris a présenté un texte sur la maternité, ou plutôt la mère indigne qu'elle est, qui a déridé la foule.

Claude Martel a raconté l'histoire derrière le sourire de Mona Lisa qu'il a lui-même imaginée. Le public a eu droit à un échange de paroles entre le peintre et son sujet agrémenté d'intonations marquées.

La slammestre Anick Martel a proposé un texte sur l'attente, Guillaume Ouellet a poussé le public à réfléchir, Bruno Paradis a parlé de la vie, des vilains et du vice avec intensité. Vicky Côté a osé avec un slam mi-chanté mi-parlé. Finalement, Alexandre Desrosiers a été touchant avec un texte senti sur la jeunesse.

Chacun avait deux occasions de se faire entendre. Heure de tombée oblige, Le Quotidien a dû quitter la salle avant que les slameurs amorcent leur second tour. Ce n'est que partie remise, puisque la prochaine demi-finale de la saison se tiendra le 31 mai à 20h. À cette occasion, huit autres slameurs tenteront de séduire les juges. C'est à ce moment seulement que l'identité des huit finalistes sera connue en fonction du nombre de points cumulés par chacun lors des demi-finales. Les slameurs retenus se partageront la petite scène du Bar à Pitons le 14 juin dans le cadre de la finale. Quatre d'entre eux seront alors sélectionnés pour participer au Grand Slam qui se déroulera en novembre à Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer