Prouche dépoussière son guide

Prouche vient de rafraîchir le premier de ses... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Prouche vient de rafraîchir le premier de ses 13 guides, un document intitulé Je dessine avec des formes géométriques. Le look a été allégé et le nombre de pages est passé de 24 à 48.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

De retour du Salon du livre de Sept-Îles, où il a présenté la version améliorée de son premier guide destiné aux apprentis dessinateurs, Prouche a fait un saut au journal afin d'exprimer la fierté que lui inspire cet ouvrage. Le nombre de pages est passé de 24 à 48, ce qui a permis d'enrichir le contenu, tout en rendant le look plus attrayant.

« C'est le tome un d'une série de 13 livres consacrés à la méthode Prouche. Je trouve qu'il méritait d'être revampé parce que la mise en page était très dense. J'en ai aussi profité pour ajouter des étapes entre l'image à produire et la solution que je propose », a énoncé le bédéiste originaire de Chicoutimi.

Dans la version initiale, vendue à 15 000 exemplaires depuis son lancement en 1988, on voyait un objet qu'il s'agissait de reproduire en suivant les balises posées par Prouche. Une moto, par exemple, devenait un amalgame de figures géométriques.

« La différence, cette fois-ci, est que j'ai créé des étapes supplémentaires dans le but de faciliter le travail. Dans ce cas-ci, il y en a neuf. Pour d'autres objets, il peut y en avoir de quatre à dix », fait remarquer le dessinateur répondant au nom de Pierre Larouche.

Toujours populaire

Publié aux Éditions Coeur de Pomme, une maison fondée par Prouche, Je dessine avec des formes géométriques a donné naissance à une série dont les ventes, toujours soutenues, ont franchi le cap des 200 000 exemplaires. Elle s'adresse aux personnes âgées de sept ans et plus, des adultes autant que des enfants.

« Il faut croire que les gens aiment dessiner. Je me sens privilégié de vivre de ça et je sens qu'il me reste de belles années. Je suis souvent invité à donner des formations en milieu scolaire et l'an passé, j'ai commencé à le faire en anglais. Je songe d'ailleurs à traduire mes guides », révèle le Chicoutimien, qui vit aujourd'hui à Québec.

Cette série le tient si occupé qu'il n'a plus le temps de créer des bandes dessinées. Rappelons qu'à ses débuts, Prouche a sorti trois albums mettant en vedette les personnages de Bozz et Électrozz. Il a ensuite produit des ouvrages consacrés à deux personnages historiques: Alphonse Desjardins et Pierre Boucher.

« Ce que je dis aux gens, c'est qu'à partir de formes simples, on peut tout faire, y compris un château », note le dessinateur. Il ajoute que la nouvelle version de Je dessine avec des formes géométriques sera bientôt disponible en librairie et qu'à l'automne, on pourra le rencontrer dans le cadre du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer