• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Les Farandoles vont célèbrer leur 50e anniversaire en grand 

Les Farandoles vont célèbrer leur 50e anniversaire en grand

Texte: Le comédien Félix-Antoine Tremblay agit à titre... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Texte: Le comédien Félix-Antoine Tremblay agit à titre de porte-parole du 50e anniversaire des Farandoles. Pour celui qui a dansé dans le spectacle Ecce Mundo pendant 10 ans, la troupe est une deuxième famille. Il était heureux jeudi de retrouver Ariane Blackburn, directrice générale.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Les Farandoles célèbrent de bien belle façon leur 50e anniversaire. Tout l'été, une exposition des costumes de la compagnie sera accessible gratuitement à La Pulperie de Chicoutimi.

Un spectacle-souvenir au Théâtre Banque Nationale, puis un conventum complètent la série de célébrations. Comme quoi la troupe de Folklore, qui devient la plus ancienne du genre au Québec, souligne en grand son demi-siècle d'existence.

«C'est un grand bonheur et une fierté de parler du 50e anniversaire. Cinquante ans, ce n'est pas rien dans la vie d'une personne ou d'un couple, imaginez pour une troupe, de surcroît une troupe folklorique», affirme Ariane Blackburn, directrice générale des Farandoles.

Il y a quelque temps, cette dernière est entrée en contact avec La Pulperie afin de soumettre l'idée d'une exposition des costumes de la troupe. Le musée régional a accepté d'emblée d'embarquer dans le projet.

La compagnie Les Farandoles possède plus de 15 000 costumes. Dans le cadre de l'exposition «Les Farandoles 50 ans de passion», 18 ont été sélectionnés.

«Ce sont les plus beaux exhibits de notre collection. Ce sont des copies de costumes authentiques de différentes régions», décrit Ariane Blackburn.

L'exposition estivale, qui sera installée dans le hall du musée régional, permet notamment de voir les premières créations du costumier de la troupe.

Elle sera en place jusqu'au 9 octobre, ce qui permettra aux quelque 30 000 à 35 000 visiteurs du site en période estivale de la voir.

L'équipe de La Pulperie a conçu les modules sur roulettes qui permettent d'exposer les pièces.

«Nous avons mis sur pied un petit concept vraiment magnifique. J'en suis fier, affirme Rémi Lavoie, directeur général adjoint de La Pulperie. La Pulperie a contribué au financement en investissant près de 8000$ en matériel et en temps.»

Le rendu fait le bonheur d'Ariane Blackburn. «C'est magnifique, je suis très contente du résultat.»

Spectacle

Autre façon de célébrer son demi-siècle d'existence, la troupe organise un spectacle-bénéfice intitulé «50 ans de Mouvements» au Théâtre Banque Nationale le 30 septembre.

Les billets sont en vente au coût de 27,50$ sur le réseau Ovation au 418 698-4080.

«C'est une activité-bénéfice qui permettra de créer un fonds aux Farandoles. Aujourd'hui, les Fanrandoles, c'est à la fois une compagnie de danse, une école de danse réunissant plus de 400 élèves, un programme arts-études, une troupe de danse irlandaise et une troupe de compétition», énumère Ariane Blackburn.

Les porte-paroles du 50e anniversaire, Caroline Dubois, animatrice à CKOI, et Félix-Antoine Tremblay, comédien, tous deux d'anciens danseurs des Farandoles, animeront la soirée.

Le lendemain, un conventum permettra aux anciens membres de la troupe de se retrouver le temps d'une soirée à La Pulperie.

«Pour plusieurs danseurs, les Farandoles ont été comme une deuxième famille où il fait bon vivre, souligne Ariane Blackburn. On a enseigné à 20 000 enfants à Saguenay.»

Rémi Lavoie, directeur général adjoint de La Pulperie,... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 2.0

Agrandir

Rémi Lavoie, directeur général adjoint de La Pulperie, Jérôme Gagnon, président du conseil d'administration du musée, Ariane Blackburn, directrice générale des Farandoles, et Félix-Antoine Tremblay, porte-parole du 50e anniversaire de la compagnie de danse, ont présenté jeudi la nouvelle exposition mettant en lumière des costumes portés par les danseurs au fil des ans.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

L'exposition estivale «Les Farandoles 50 ans de passion»... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 2.1

Agrandir

L'exposition estivale «Les Farandoles 50 ans de passion» permet de découvrir 18 des costumes de la compagnie. L'exposition est accessible gratuitement dans le hall de La Pulperie jusqu'au 9 octobre.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

La deuxième famille de Félix-Antoine Tremblay

Félix-Antoine Tremblay le clame haut et fort, Les Farandoles, c'est sa deuxième famille. C'est donc sans aucune hésitation que le comédien a accepté d'agir à titre de porte-parole du 50e anniversaire de la compagnie de danse. Une invitation qu'il a accueillie comme un cadeau.

«Les Farandoles, ça fait partie de moi, de mon parcours. C'est flatteur comme invitation. Je suis vraiment content d'être là. Pour moi, ça allait de soi.»

Félix-Antoine Tremblay a dansé dans le spectacle Ecce Mundo pendant 10 ans. «Les Farandoles font partie de ma vie. Quand je suis rentré là en secondaire trois, j'avais de la misère à mettre un pied devant l'autre. Ils m'ont donné les ressources nécessaires. Ç'a été les années les plus importantes de ma vie. C'est là que j'ai commencé à monter sur scène. Après, lors de mes trois années d'études en théâtre à Montréal, je revenais en été pour danser», raconte le jeune homme originaire de Chicoutimi.

Malgré un horaire chargé, composé de tournages et de Monsieur Phoenix, sa propre compagnie d'accessoires pour hommes, Félix-Antoine Tremblay a trouvé le temps de s'impliquer activement dans les célébrations du 50e.

Le comédien coanimera le spectacle-bénéfice «50 ans de Mouvements» le 30 septembre.

Pour Félix-Antoine Tremblay, revenir dans la région est un plaisir. La preuve en est qu'il sera également porte-parole de Saint-Honoré dans l'vent du 17 au 19 juin. «J'invite les jeunes à venir me rencontrer. Je serai sur place pour prendre des photos et signer des autographes.»

Dès septembre, il fera également partie des chroniqueurs de la nouvelle quotidienne de V, Espace Apollo, qui réunira le chef Giovanni Apollo et Clodine Desrochers. Il sera de retour avec la série appréciée des jeunes, Le Chalet, à l'hiver 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer