• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Dix nouveaux membres pour la Société de l'Ordre du Bleuet 

Dix nouveaux membres pour la Société de l'Ordre du Bleuet

Christiane Laforge, présidente du comité de candidatures, Guy... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Christiane Laforge, présidente du comité de candidatures, Guy Pedneau, fils de Georges Wilfrid Pedneau qui sera honoré à titre posthume, Gérard Baril, président d'honneur du gala, Richard Bouchard, directeur général et artistique et fondateur de l'École nationale d'apprentissage par la marionnette du Saguenay, qui sera fait membre, ainsi que Michel Bonneau, président de la Société de l'Ordre du Bleuet, étaient réunis mercredi dans le cadre du Cercle de presse.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Dix nouvelles personnalités du monde artistique verront leur nom apparaître sur la liste des membres de la Société de l'Ordre du Bleuet.

Société de l'Ordre du Bleuet... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 1.0

Agrandir

Société de l'Ordre du Bleuet

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Le 11 juin prochain, le gala de l'organisation permettra d'honorer deux individus à titre posthume, deux artistes de la diaspora et six autres toujours actifs dans la région. Une occasion de découvrir ou de redécouvrir leur parcours et leur apport à la richesse culturelle régionale.

Michel Bonneau, président de la Société de l'Ordre du Bleuet, Gérard Baril, président d'honneur du gala, et Christiane Laforge, présidente du comité de candidatures, étaient réunis mercredi dans le cadre du Cercle de presse. Ils ont profité de l'occasion pour révéler l'identité des nouveaux membres.

La 7e édition du gala, qui aura lieu à la salle Pierrette-Gaudreault du Mont-Jacob, portera à 77 le nombre de membres de la Société de l'Ordre du Bleuet. Les années passent, le nombre de membres continue de grandir, mais la banque de candidatures est loin de s'épuiser.

«Il y a encore beaucoup de personnes de qualité qui méritent d'être membres de l'Ordre», affirme Michel Bonneau.

Cette année encore, le travail des 13 membres du jury a été ardu.

«Nous avons de belles personnalités à vous faire connaître cette année encore», promet Christiane Laforge.

À titre posthume, Georges Wilfrid Pedneau, chef d'orchestre, également enseignant en musique et accordeur de piano et d'orgues, sera honoré. Celui qui a été fondateur du regroupement de cordes «Loisirs en Musique», qui a contribué à la formation du premier orchestre symphonique de la région, sera représenté par son fils Guy Pedneau.

La candidature de Marguerite Tellier, femme de lettres dont les mots ont voyagé partout dans le monde, qui a donné naissance à la Bibliothèque de Chicoutimi, a aussi été sélectionnée. «On a une rue, une salle Marguerite-Tellier, mais derrière ça, les gens ignorent qui elle est», estime Christiane Laforge, qui a bien l'intention de corriger la situation.

Richard Bouchard, directeur général et artistique et fondateur de l'École nationale d'apprentissage par la marionnette du Saguenay, Ivonnick Desbiens, musicien, chef d'orchestre, fondateur du «Big Band» et pionnier en importation d'accordéons, ainsi que Jimmy Doucet, homme de théâtre qui fait sa marque par une multitude de réalisations théâtrales sur le territoire régional, seront faits Membres de l'Ordre du Bleuet.

Autres candidatures

Les candidatures du musicien, cinéaste, photographe et cofondateur du groupe multiethnique Mosaïque, Jayanta Guha, de Jean-Pierre Vidal, qui a été directeur du Département des Arts et Lettres puis de la Maîtrise en Études littéraires, ainsi que d'Élizabeth Vonarburg, la «Reine de la science-fiction québécoise», ont également été retenues.

Helen Doyle, scénariste et réalisatrice engagée socialement qui fait beaucoup dans le documentaire, ainsi que Lorraine Vaillancourt, musicienne et chef d'orchestre, qui défend la musique contemporaine sur tous les continents, seront honorées à titre de membres de la diaspora.

L'an passé, le Gala a fait salle comble à Roberval. L'organisation espère répéter l'exploit cette année à la Salle Pierrette-Gaudreault. «Pour nous, c'est une forme de financement. On présente des trésors d'archives qu'on reçoit. C'est très émouvant. C'est un gala qui se distingue, qui est unique. On souhaite que la population vienne découvrir les lauréats», insiste Christiane Laforge.

Les billets sont disponibles au coût de 22$ au Théâtre La Rubrique au 418 542-5521 ou via le www.theatrelarubrique.com. L'événement, qui débutera à 19 h 30, est ouvert à tous.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer