Rabbi, pour une dernière fois

RABBI a été présenté pour la première fois... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

RABBI a été présenté pour la première fois au printemps 2015, à Alma. Ce spectacle consacré à la Passion sera de retour les 20 et 21 mai, à Dolbeau-Mistassini et Desbiens.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

La deuxième mouture de RABBI, l'opéra composé, mis en scène et dirigé par Normand Gasnier, sera présentée les 20 et 21 mai. Cette production qui mobilise 25 musiciens, choristes et solistes sera à l'affiche à la Salle Thérèse-Plante de Dolbeau-Mistassini, puis au Juvénat de Desbiens, à compter de 20h.

Il s'agira de sa dernière apparition dans la région, puisque les prochaines versions seront créées à Montréal. «Compte tenu de la grosseur du marché local, ce serait audacieux de revenir pour une troisième fois. Je ferai quelque chose ici, mais ce sera une nouvelle oeuvre», a précisé Normand Gasnier lors d'une entrevue accordée au Quotidien.

RABBI évoque la vie de Jésus sous l'angle de la Passion. On le voit au moment de son arrestation, puis tout au long du drame qui mènera à sa crucifixion, puis à sa résurrection. C'est un nouvel interprète, le baryton-basse Alexandre Dufour, qui porte le personnage sur ses épaules.

«Ce n'est pas un rôle évident, surtout dans les moments tragiques, mais il l'a super bien», s'émerveille Normand Gasnier. Le jeune homme partagera la scène avec deux vétérans de l'édition 2015, qui s'était déployée à la salle La Tourelle du Collège d'Alma. Il s'agit de Liliane Racine (Marie-Madeleine) et Éric Audet (Pierre et Caïphe).

Plus de maturité

Les artisans du spectacle planchent sur la nouvelle mouture depuis l'automne. Au fil des répétitions tenues à l'église Saint-Joseph d'Alma, ils ont ajouté deux scènes, tout en se remettant en mémoire les gestes et les mots assimilés il y a un an.

«Puisque la plupart des interprètes sont de retour, je sens plus de maturité dans leur jeu. Ce sont des amateurs, mais on fait RABBI en adoptant une approche professionnelle», fait observer Normand Gasnier, qui situe ses compositions dans la mouvance des musiques de films épousant une facture classique.

«C'est mélodique et harmonique, mais en même temps, il y a un côté moderne, indique le père de RABBI. Les pièces sont interprétées par cinq jeunes provenant du Conservatoire de musique de Saguenay, dont la violoncelliste Marie-Pier Simard-Gagnon, qui a participé à l'émission Virtuose.»

Signalant que la représentation de Desbiens a pour but de soutenir le Juvénat, il ne croit pas que le fait qu'on se trouve loin de la fête de Pâques émousse le pouvoir d'attraction du spectacle. «Ça aurait été trop tôt en ce qui touche les répétitions. De toute manière, on présente Jesus Christ Superstar toute l'année», énonce Normand Gasnier.

Les billets sont vendus au coût de 25$ et pour réserver, on peut se rendre à l'adresse melodikhall@gmail.com. S'agissant de la représentation de Dolbeau-Mistassini, il est possible de téléphoner au numéro 418 239-1266, tandis qu'à Desbiens, on trouve des billets à l'hôtel de ville, ainsi qu'au bureau de poste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer