De l'orgue au Camp musical

Le Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean... ((Archives))

Agrandir

Le Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Martin Boucher animera un stage destiné aux organistes, du 7 au 12 août, au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Organiste assistant à la Basilique Notre-Dame de Montréal, l'interprète originaire de Chicoutimi centrera cette formation sur l'accompagnement liturgique.

Martin Boucher invite les musiciens souhaitant apprivoiser l'orgue... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Martin Boucher invite les musiciens souhaitant apprivoiser l'orgue à s'inscrire en vue du stage qu'il animera l'été prochain, au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cette formation sera centrée sur l'accompagnement liturgique.

Photo courtoisie

Précisant que ses cours seront accessibles, tout en reflétant la réalité des organistes oeuvrant dans les paroisses, il invite ceux qui jouent de ce fabuleux instrument, ainsi que les pianistes souhaitant s'y faire la main, à s'inscrire. Quelques personnes l'ont déjà fait, ce qui augure bien pour la suite des choses.

«À tous les jours, je rencontrerai chacun des stagiaires pendant une heure. L'objectif sera de les aider à jouer de façon professionnelle pendant les célébrations religieuses, que ce soit en accompagnant les chanteurs ou en réalisant de petites improvisations», a souligné Martin Boucher au cours d'une entrevue téléphonique accordée au journal.

Les élèves pourront ensuite se perfectionner dans l'une des églises du secteur Métabetchouan-Lac-à-là-Croix, où se trouve le Camp musical. Fait à noter, ceux qui le désirent pourront vivre en résidence. Ça fait partie des options disponibles, au même titre que le statut d'externe.

Des cours et deux concerts

C'est dans les derniers mois que Martin Boucher a proposé au nouveau directeur artistique du Camp musical, David Ellis, d'animer un stage consacré à l'orgue. Lui-même avait eu la chance de vivre une telle expérience pendant ses études, ce qui lui a laissé un bon souvenir.

«Il ne sera pas nécessaire d'avoir fait 15 ans de conservatoire pour tirer profit de cette formation, insiste le musicien. Je parlerai de choses qui sont liées directement au travail en église, de choses comme le choix des couleurs sonores, par exemple.»

La formation comprend une sortie publique qui aura lieu le 11 août à 19 h 30, à l'église Saint-Jérôme. Les élèves donneront un concert de fin de session qui fait partie de la programmation du Camp musical. Ils auront le plaisir d'être aux commandes du Casavant à trois claviers qui fait la fierté de la communauté jeannoise depuis 1928.

«C'est l'un des bons orgues de la région, un instrument qui est bien entretenu», fait valoir Martin Boucher. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, deux jours plus tôt, l'un des interprètes les plus réputés du Québec, Pierre Grandmaison, donnera un récital dans cette même église, toujours à 19 h 30.

Titulaire de l'orgue de la Basilique Notre-Dame, il proposera un programme comprenant des oeuvres de Bach, de même que la pièce de résistance que représente la Cinquième symphonie de Widor. «Ce sera un événement à ne pas manquer», estime son assistant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer