2frères au TBN : La bonne recette

Le duo 2Frères a proposé ses pièces jeudi... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le duo 2Frères a proposé ses pièces jeudi soir au Théâtre Banque Nationale. Erik et Sonny Caouette sont parvenus à donner l'impression au public qu'il faisait lui aussi partie de la famille le temps d'une soirée.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Deux gars sympathiques, complices, des mélodies accrocheuses, des paroles qu'on aime chanter, le duo 2Frères a la recette pour plaire.

Il en a fait la preuve jeudi soir au Théâtre Banque Nationale où quelque 725 personnes qui étaient réunies pour les entendre ont eu l'impression de faire partie de la famille elles aussi, le temps d'une soirée.

La foule nombreuse et volontaire a fait le bonheur des deux musiciens originaires de Chapais. Ils n'ont pu s'empêcher de sourire largement à maintes reprises devant l'enthousiasme du public.

«Il y a un an jour pour jour, on était sur cette scène-là en première partie de Mario Pelchat. Jamais on n'aurait cru qu'un an plus tard, on serait ici», a affirmé Erik, l'aîné des deux frères Caouette.

Le duo a amorcé la soirée avec Le démon du midi avant d'inciter la foule à frapper dans ses mains sur À la vie à la mort. Une invitation qu'elle a acceptée avec plaisir.

«Ha! mon Dieu que ça fait du bien», n'a pu s'empêcher de lancer Erik devant la réception du public en bonne partie composé de jeunes.

Sur scène, les protégés de Mario Pelchat sont entourés de leur «famille élargie» composée d'un bassiste-contrebassiste, d'un pianiste et d'un percussionniste.

Les deux frères sont eux aussi très habiles musicalement. Ils jouent énergiquement de leur instrument. Leurs interventions entre les pièces manquent un peu de naturel, une situation qui s'améliore au fil des chansons.

Côté chansons, justement, le public a été gâté, ayant droit à chaque pièce qu'il était venu entendre.

Il a suffi d'une seule note de 33 Tours, chanson offerte «gentiment et extrêmement généreusement» au duo par Alexandre Poulin pour que la foule s'emballe. Les spectateurs ont manifesté leur plaisir en frappant des mains et en chantant les paroles. Une situation qui s'est répétée sur Qu'est-ce que tu dirais et Maudite promesse.

La musique des 2Frères porte à chanter. La preuve en a été faite jeudi soir.

Erik et Sonny ont également proposé quelques reprises, notamment des Colocs, 7 years de Lukas Graham et un port-pourri fort bien réussi des chansons de François Pérusse, chansons qu'ils ont écoutées à répétition en parcourant le Québec pour la musique.

M'aimerais-tu pareil, seule pièce de l'album «entièrement» 2Frères (paroles et musique) a été interprétée avec émotion et simplicité par Erik, accompagné au piano par son frère Sonny. Un beau moment de la soirée, tout comme celui où le duo est parvenu à faire lever le poing à toute la salle à maintes reprises sur Casseroles et clairons.

Le duo 2Frères propose des chansons rassembleuses qui donnent l'impression d'être entre amis ou en famille autour d'un feu. Il n'y a rien de plus agréable par un beau soir de printemps.

Le duo 2Frères sera à nouveau en spectacle vendredi soir, au Théâtre Banque Nationale. Quelques billets sont toujours disponibles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer