• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Festival de musique du royaume : en plein coeur de la 25e édition 

Festival de musique du royaume : en plein coeur de la 25e édition

Le chanteur Michael agit à titre de membre... (Archives Le Progrès-dimanche)

Agrandir

Le chanteur Michael agit à titre de membre du jury de la catégorie populaire.

Archives Le Progrès-dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

La 25e édition du Festival de musique du Royaume bat son plein. Depuis jeudi, des musiciens montent sur les planches de Saguenay pour faire entendre leur talent. Jusqu'au 30 avril, ils seront quelque 600 à se présenter devant les membres du jury par amour de leur art. Une preuve que la pratique de la musique a toujours sa place chez les jeunes.

Pour son 25e anniversaire, le Festival de musique du Royaume s'inscrit dans la continuité et réunit le temps de quelques jours les étudiants en musique de tous les niveaux. «On célèbre modestement», confirme Louis Mercier, président-directeur général du festival. «La formule demeure la même. Elle semble encore bonne.»

Après une légère baisse du nombre d'inscriptions il y a trois ans, le nombre de participants au Festival de musique du Royaume se maintient. Cette année, 324 inscriptions (en solo ou en formation) ont été enregistrées, ce qui porte à près de 600 le nombre de participants. Un nombre similaire aux deux dernières éditions.

«Il y a trois ans, on avait senti une légère baisse d'environ 25 inscriptions. Depuis, ça se maintient. La clientèle est toujours là. Par contre, c'est inquiétant d'une année à l'autre. Ils savent nous tenir en haleine.»

Cette année, une période d'inscription supplémentaire a d'ailleurs été planifiée afin de permettre aux retardataires de se joindre à la fête de la musique dont la présidence d'honneur a été confiée à Lisianne Minier, notaire de La Baie et violoniste de la formation Train d'enfer.

Le public, lui, est toujours invité à assister aux différentes prestations tout à fait gratuitement. «Lors des finales, nous plaçons une boîte pour les contributions volontaires», ajoute Louis Mercier. «Habituellement, entre 2500 et 3000 personnes assistent aux différentes prestations. C'est certain qu'on aimerait toujours avoir des salles pleines. Mais c'est tout à fait satisfaisant.»

Les auditions se déroulent à la salle Orphée de l'Atelier de musique de Jonquière et au Conservatoire de musique de Saguenay.

Les finales en musique populaire seront présentées à la Salle François-Brassard de Jonquière, le dimanche 17 avril, à compter de 12h30. Le chanteur Michael Girard sera juge aux côtés de Zara Pierre-Vaillancourt, musicienne et pédagogue habituée du festival.

Les finales de musique classique des classes Pizzicato et Brio auront lieu le mercredi 20 avril à compter de 18h au Conservatoire de Saguenay.

Les finales classiques des classes Piccolo, Prélude, de même que Scherzo et Interlude auront lieu à la Salle François-Brassard de Jonquière à partir de 12h30 le dimanche 24 avril.

Les finales des classes Virtuose 1 et 2, catégories qui s'adressent aux étudiants universitaires au baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat, se tiendront le samedi 30 avril, à 9h30 et 14h, à la salle Orphée de l'Atelier de musique de Jonquière.

Le jury des Classes Virtuose 1 et Virtuose 2 est composé de Thierry Champs, trompettiste, Bruno Laplante, baryton, Jean-Philippe Tremblay, chef d'orchestre et altiste, ainsi que de Lorraine Vaillancourt, pianiste et chef d'orchestre, qui a également été membre du jury du festival à sa première année d'existence.

Afin de souligner le 25e anniversaire, un concert réunissant tous les récipiendaires de premiers prix se tiendra le 14 mai prochain au Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean. «Une quarantaine de premiers prix seront remis, autant à des solistes qu'à des ensembles», souligne Louis Mercier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer