Grosse soirée pour le Gros Groupe

Le Gros Groupe donnera un spectacle ce soir,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le Gros Groupe donnera un spectacle ce soir, à l'hôtel Chicoutimi. Cette formation créée il y a six ans présentera les pièces qui figurent sur son premier album, à l'occasion du Festival jazz et blues de Saguenay.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Formé il y a six ans, le Gros Groupe donnera un spectacle différent des précédents, aujourd'hui à 20h. Ses 12 membres se pointeront à l'Hôtel Chicoutimi afin de présenter les compositions figurant sur leur premier album, dont on procédera au lancement.

Cet enregistrement disponible en copie physique ou sous format numérique, via les fournisseurs habituels, a été mis en boîte il y a deux ans. On y trouve des oeuvres de Guillaume Tremblay, Pascal Beaulieu et Guy Tremblay, qui assumera la fonction de directeur musical, ce soir, tout en soufflant dans son saxophone ténor.

Le disque témoigne de la complicité qu'ont développée les musiciens, dont les premières sorties ont coïncidé avec le règne de Saguenay en tant que capitale culturelle. Ce projet aurait pu être l'affaire d'une saison, mais l'organisme qui le chapeaute, le Centre d'expérimentation musicale, l'a rendu pérenne en multipliant les occasions de rencontre.

«Il y a six ans, on n'aurait pas pensé que le Gros Groupe durerait aussi longtemps et demeurerait aussi motivé, note Guillaume Tremblay. Or, la relation entre les vétérans et les jeunes est excellente. Les liens sont étroits, ce qui est la même chose entre ceux qui vivent dans la région et leurs collègues installés à Montréal.»

La chance de faire partie d'un big band ajoute au pouvoir de rétention, croit le saxophoniste alto. «À mes yeux, un grand ensemble de jazz, c'est ce qu'il y a de plus grandiose. Ça demande des efforts, mais c'est à la fois stimulant et amusant. Le plaisir que nous avons transpire dans la musique», énonce-t-il.

Tous les titres de l'album seront livrés sur scène. Ce sera l'occasion d'apprécier la personnalité des compositeurs, l'attrait de Guillaume Tremblay pour la scène jazz actuelle, les racines profondes de Guy Tremblay, ainsi que l'ADN musical de Pascal Beaulieu, qui laisse voir des traces de rock, de blues et de plein d'autres choses.

Un bon exemple du côté ludique que cultive le Gros Groupe est Hawaï 2.0. «C'est une pièce un peu burlesque, un mélange de jazz et de musique hawaïenne. C'est d'ailleurs Pascal qui joue la partie hawaïenne», fait observer Guillaume Tremblay.

Fait à noter, un deuxième spectacle se déroulera le 30 avril, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Lui aussi tiendra lieu de lancement et marquera la première incursion de la formation à Montréal. «Un album, c'est aussi un outil de promotion», rappelle le directeur artistique du Centre d'expérimentation musicale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer