• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Bet.e and Stef au Festival Jazz et Blues : des airs de retrouvailles 

Bet.e and Stef au Festival Jazz et Blues : des airs de retrouvailles

Le duo Bet.e and Stef est monté sur... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le duo Bet.e and Stef est monté sur la scène de l'Hôtel Chicoutimi en compagnie du guitariste Jay Atwill. Ensemble, ils ont offert les pièces issues du dernier album intitulé Seeds, mais aussi des titres qui figurent sur les albums précédents.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Des retrouvailles entre amis qui ne se sont pas vus depuis trop longtemps. Voilà l'allure qu'a prise la rencontre entre le public de l'Hôtel Chicoutimi et Bet.e and Stef dans le cadre du Festival jazz et blues de Saguenay, jeudi soir. Un rendez-vous où le plaisir semblait aussi présent chez l'un que chez l'autre.

« On est ravi d'être de retour parmi vous », a lancé Bet.e d'entrée de jeu, affichant un sourire qui confirmait ses dires.

Bet.e. and Stef est venu présenter ses nouvelles pièces, proposées sur l'album Seeds sorti en mai dernier. Les spectateurs s'attendaient à retrouver le duo qui propose un mélange de jazz, bossa-nova et musique du monde. Il a aussi fait la rencontre de Jay Atwill, guitariste et producteur australien qui travaille avec eux depuis leurs retrouvailles après une longue séparation d'une dizaine d'années. Pendant le spectacle, on aurait pu parler de Bet.e and Stef... and Jay, qui a eu l'occasion de présenter son propre matériel, soutenu musicalement et vocalement par ses complices.

Ensemble, ils ont proposé un mélange de pièces issues du dernier album, mais aussi de titres qui se retrouvent sur leurs disques précédents.

Le spectacle affichait complet. Pourtant, quelques sièges sont demeurés vacants. Le public attentif, mais sage, s'est laissé bercer par la voix douce et enveloppante de Bet.e. Les harmonies vocales offertes par les trois musiciens ont aussi trouvé écho chez le public, notamment sur Rayon.

La pièce titre du dernier album, Seeds, a donné lieu à un des bons moments de la soirée. Bet.e a raconté qu'après avoir pris la décision de planter un jardin dans un quartier défavorisé, elle a vu les effets positifs se multiplier, puis a offert la pièce, délicatement appuyée par une gestuelle qui donnait l'impression de se faire raconter une histoire.

Better and Stuck et Fly, qui figurent également sur le dernier album, ont aussi reçu un accueil chaleureux, tout comme I'm Here, pièce qui traite de l'esprit autochtone qui nous habite, dont les mots ont été chantés par Stef.

Day by Day, pièce-titre de l'album sorti en 2002 a aussi été offerte au public.

Stef a profité de l'occasion pour annoncer que le duo travaille sur un album en français. Une annonce qui a fait le bonheur de l'auditoire.

Bet.e a aussi lancé un appel au public, l'invitant à continuer à se procurer les oeuvres des artistes, à les rapporter dans leur maison et à assister aux spectacles. « Ça nous permet de faire d'autres albums. Ça nous fait vivre », a-t-elle affirmé, référant notamment au « streaming ».

Jeudi soir, il est clair que Bet.e and Stef était heureux de voir autant de gens s'être déplacés.

Le duo souhaitait faire plaisir aux spectateurs, notamment par le choix de ses chansons.

« S'il en manque à la fin, dites-nous-le. On va essayer d'arranger les choses », avait promis Bet.e en début de soirée.

Heure de tombée oblige, Le Quotidien a dû quitter les lieux avant de savoir si effectivement, le public allait y aller de quelques demandes spéciales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer