Party Retour aux années 80

Électrisante nostalgie

À 20h30, samedi soir, la piste de danse... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

À 20h30, samedi soir, la piste de danse était déjà bondée.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Un bond de 30 ans en arrière. Les 1700 personnes réunies samedi soir à l'Hôtel Le Montagnais ont pu revivre leurs folles soirées de jeunesse, lors de la deuxième édition du party Retour aux années 80. Cheveux crêpés, rouge à lèvres rose, vêtements fluo et veste de cuir; les fêtards avaient mis le paquet.

La première édition du party avait tellement connu du succès que l'organisateur Robert Hakim avait décidé de remettre ça, dès le lendemain du premier événement. Pas moins de 600 billets avaient déjà pris preneurs, quelque 12 mois avant le grand soir.

Samedi, 1700 personnes ont donc foulé la salle de danse, comparativement à 1300 l'an dernier. Et si la majorité d'entre eux n'étaient pas déguisés lors de la première édition, hier, ceux qui n'avaient pas sorti leurs plus beaux habits de l'époque détonnaient. «Il doit y avoir au moins 75% des gens qui sont déguisés, c'est vraiment le fun. Tout le monde se connaît et avait vraiment hâte à ce soir (samedi). C'est comme un méga party de retrouvailles», a affirmé Robert Hakim, lors du passage du Progrès-Dimanche sur les lieux.

Dès 20h, la piste de danse s'est remplie, au rythme des plus grands succès de l'époque. Des clins d'oeil à David Bowie, aux Expos de Montréal, aux Nordiques de Québec, à Michael Jackson et à Madonna avaient inspiré bon nombre de fêtards, mais ce sont évidemment les cheveux gaufrés et crêpés qui avaient la cote.

À quand un party Retour aux années 90, a demandé la journaliste du Progrès-Dimanche à Robert Hakim? «Bientôt. Nous avons beaucoup de demandes en ce sens et nous allons le faire. Nous recevons également énormément de demandes pour qu'il y ait ce genre de soirées plus régulièrement, mais il faut résister à la tentation!», a noté M. Hakim.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer