Le Musée Louis-Hémon menacé

Ghislain Goulet, Guylaine Perron, Carole Tremblay et Jean-Pierre... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Ghislain Goulet, Guylaine Perron, Carole Tremblay et Jean-Pierre Boivin affirment que le Musée Louis-Hémon va mourir à petit feu s'il reste dans les locaux actuels.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Si le Musée Louis-Hémon ne déménage pas dans l'église de Péribonka, il va tout simplement fermer.

C'est le cri d'alarme lancé par le conseil d'administration de l'institution, jeudi, lors d'une conférence de presse tenue pour expliquer l'importance du projet de cinq millions$ nommé Chantier touristique Péribonka.

Il consiste à regrouper, dans le secteur de l'église, tous les services touristiques et le déménagement de la maison patrimoniale Samuel Bédard. Aussi, un nouvel édifice serait construit à côté de l'église pour loger l'hôtel de ville, la bibliothèque, les bureaux du musée et des organismes communautaires. «Ce projet est devenu nécessaire pour assurer la pérennité et même la survie de l'institution. Le statu quo, dans le contexte actuel, n'est plus possible. On travaille avec des budgets de moins en moins élevés et des coûts qui augmentent d'année en année. Deux options sont possibles. Ou bien le musée demeure en place et il s'éteint à petit feu, ou bien nous sommes proactifs et nous allons de l'avant avec le projet qui nous permettrait de remplir plus efficacement la nouvelle mission de notre institution et ainsi réaliser des économies d'échelle dans cette nouvelle structure municipale et culturelle», a mentionné la directrice générale Guylaine Perron.

Économie de 25 000$ par année

Comme le ministère de la Culture et des Communications ne veut pas dégager d'argent pour y investir les 500 000$ nécessaires pour réparer le bâtiment et que la direction doit composer avec une aide au fonctionnement de 153 000$ par année, un déménagement est inévitable. D'autant plus que la localisation du musée dans l'église permettrait des économies récurrentes de 25 000$ par année.

«Si on perd le musée, on va perdre aussi l'église. Ce n'est pas avec neuf à dix personnes à la messe, avec les coûts de chauffage, qu'on peut faire vivre une église», a lancé l'ancien maire Gilbert Goulet.

Aide gouvernementale

La présidente du conseil d'administration Carole Tremblay a confiance que le projet sera soutenu. «Les demandes ont été faites, nous sommes en attente de réponse. Nous sommes confiants, car les deux paliers de gouvernement se sont montrés en faveur du projet», a-t-elle indiqué. Le déménagement du musée et le déplacement de la maison Samuel Bédard sont évalués à deux millions$ tandis que la nouvelle bâtisse coûterait trois millions$ à construire. La MRC Maria-Chapdelaine a profité de la conférence de presse pour annoncer l'octroi d'une somme de 500 000$.

Maison Samuel Bédard

Concernant le déménagement de la maison Samuel Bédard, le ministère refuse pour l'instant, car il s'agit d'une bâtisse patrimoniale. La direction doit monter un argumentaire pour démontrer le bien-fondé de ce déménagement. Une réponse est attendue cet automne. L'ex-député Denis Trottier, présent à la conférence de presse, a ajouté son grain de sel. «On a bien réussi à déménager la maison d'Arthur Villeneuve à La Pulperie, je ne pense pas que c'est là qu'elle a été construite. Pourquoi on ne le ferait pas pour la maison Samuel Bédard? C'est la bâtisse qui est importante, pas le terrain», a-t-il mentionné.

En regroupant toutes les activités touristiques dans un même secteur, le conseil d'administration croit accroître l'achalandage du musée. «Il y a des gens qui visitaient le musée qui n'allait pas au village et des gens qui se rendent au village ou qui sont au camping, mais qui ne visitent pas le musée. Nous allons gagner des deux côtés en déménageant le musée dans l'église», a avancé Carole Tremblay. À terme, on pense faire passer l'achalandage de 2000 à 12 000 visiteurs par année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer