• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Fred Fortin présente son nouvel album: des pièces intimistes 

Fred Fortin présente son nouvel album: des pièces intimistes

Fred a livré quatre pièces de son nouvel... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Fred a livré quatre pièces de son nouvel album dans une mouture intimiste et planante.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Même s'il n'a joué que quatre chansons de son nouvel album Ultramarr, la réponse du public confirme que les pièces intimistes et planantes de Fred Fortin vont se gratter un chemin dans les oreilles des mélomanes.

Dès les accords de la pièce Oiseau, on sent que même en format plus minimaliste, la pièce tient la route. L'émotion passe et la complexité de la structure glisse avec la beauté du texte.

«C'est rassurant comme expérience. C'est toujours plus stressant de jouer devant mon monde ici à Saint-Prime. Je vois le visage des gens. Je sentais les émotions du monde à certains moments. Je sentais le sol. L'église à côté et mon grand-père enterré à côté donnent une autre perspective.»

Les quelques enfants présents ont été enivrés par... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin) - image 2.0

Agrandir

Les quelques enfants présents ont été enivrés par la musique de Fred Fortin.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Fred est toujours aussi discret et émotif quand il est temps de présenter ses nouvelles tounes devant sa famille et ses amis. Il a été subjugué par la réponse des 150 personnes présentes au Vieux couvent. «Je passe une super belle semaine. J'ai une réception pour mon album que je n'osais espérer. Il y avait 650 personnes au lancement à Montréal et on a refusé du monde. C'était aussi plein aujourd'hui. C'est au-delà de mes espérances», a-t-il lancé après sa prestation.

Il tient à présenter son nouveau matériel à Saint-Prime. «Je dois ça à mon monde. Ils me suivent depuis le début. Je suis surpris de voir la réaction des gens. Ça me touche vraiment.»

Accompagné de son inséparable ami Olivier Langevin et du claviériste François Lafointe, Fred a amorcé sa prestation avec Oiseau suivi de 10$. C'est quand il a joué Gratte qu'on a senti toute la force de ses compositions. Une pièce lancinante au texte tranchant . « T'auras beau pousser ta neige dans 'rue. Pour t'en débarrasser. La charrue qui passe, la grosse gratte. Va toujours te la renvoyer.» Le texte prenait une autre couleur que la version de l'album ; planant et touchant. 

Chose surprenante, quelques spectateurs connaissaient déjà les paroles par coeur des pièces de l'album qui sortait officiellement vendredi.

Il a terminé sa prestation avec l'irrésistible Ultramarr. Un ragtime déjanté. Il a invité les enfants présents à se boucher les oreilles. «Je travaille chez Ultramarr et j'en ai ultra marre et même si je travaillais chez Shell  J'en aurais Ultramarr.»

Fred Fortin a pris un bon bain de foule avec les amis et admirateurs. Certains se sont déplacés de Chicoutimi pour entendre les nouvelles chansons.

Ultramarr est un album enivrant qui se déploie au fil des écoutes. Du grand art. Le public de Saint-Prime espère que Fred sera de la prochaine édition du Coup de grâce. Fort probablement m'a confié le promoteur Pierre Thibeault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer