Destiné aux jeunes, apprécié des grands

Marie-Annick Lépine vient de lancer J'ai brodé un... (Photo courtoisie, Cynthia Larouche)

Agrandir

Marie-Annick Lépine vient de lancer J'ai brodé un coeur, un deuxième album solo. La violoniste sera également en spectacle avec Les Cowboys Fringants à Chicoutimi vendredi et à Alma samedi.

Photo courtoisie, Cynthia Larouche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Marie-Annick Lépine a brodé son coeur sur un disque destiné à un jeune public, qui plaît aussi aux grands. Un opus de 13 pièces dans lequel elle propose avec douceur histoires et contes en chansons.

La dernière année a été plus qu'occupée pour Marie-Annick Lépine, violoniste des Cowboys Fringants, auteure-compositrice-interprète et jeune maman.

Elle a donné naissance à une seconde petite fille il y a sept mois, les Cowboys Fringants ont lancé leur dernier opus le 23 octobre dernier, puis J'ai brodé mon coeur, deuxième album solo de la musicienne, a été lancé le 11 mars dernier.

Pourtant, comme sur les chansons de son dernier opus, la voix de Marie-Annick Lépine est douce et calme au téléphone. Elle raconte comment le disque est né de son besoin d'écrire, neuf ans après la sortie de son premier album solo.

Elle a composé les premières pièces de son album lorsqu'elle était enceinte de sa première fille, en 2012, puis après sa naissance, et quand elle était enceinte de sa seconde fille. «Le projet s'est installé tranquillement. J'aime écrire mes chansons. Dès que j'ai du temps, c'est ce que je fais», affirme la jeune maman.

Elle est entrée en studio au moment où les Cowboys Fringants amorçaient l'écriture d'un nouvel album. Au même moment, sa fille faisait son entrée à la garderie. «Ça m'a laissé du temps pour l'album. J'avais prévu le coup», raconte celle qui a été inspirée par son amoureux (Karl Tremblay, chanteur des Cowboys Fringants) et ses filles pour chacune des pièces du disque.

«Ce sont des chansons qui peuvent plaire aux enfants, mais les thèmes sont universels. L'album se veut jeunesse au départ, mais je reçois des courriels de fans de tous les âges, qui me confirment que ça ne plaît pas qu'aux jeunes familles. Tout le monde peut apprécier.»

Le disque est accompagné d'un livret qui prend des airs de petit livre pour enfants. Les adorables images, elle les a elle-même fabriquées de formes de tissus découpées, puis assemblées et collées.

«Je voulais faire un objet qui, en soi, valait la peine», explique-t-elle.

L'accueil du public comme des critiques est favorable.

«Les gens apprécient. C'est juste du positif», confirme l'artiste qui estime que les pièces permettent de créer un moment de calme, de tranquillité.

Comme dans les pièces des Cowboys Fringants, les textes des chansons de J'ai brodé mon coeur occupent une place de premier ordre. Ils font naître des images en tête.

«Ça fait 20 ans que je suis dans une école de musique où on se dit que les textes sont prioritaires. Où on se dit que si le texte n'est pas bon, la pièce ne traversera pas les âges. Faire vivre des choses aux gens, c'est notre but principal aux Cowboys Fringants.»

Cowboys Fringants

Marie-Annick Lépine est emballée par la tournée entourant la sortie d'Octobre

«Le dernier disque fonctionne très bien en spectacle. On y insère beaucoup de nouvelles chansons. Il y a une atmosphère festive. On fait de longs shows exigeants, mais on essaie qu'à chaque fois, il se passe quelque chose de nouveau. On se laisse la liberté de répondre aux demandes et de se servir de l'énergie de la foule. Je dirais que c'est une des tournées les plus réussies. On est au maximum de notre forme.»

Les Cowboys Fringants célèbrent leur 20e anniversaire. Ils peuvent toujours compter sur l'accueil du public.

«C'est un cadeau. Ce qui fait aussi chaud au coeur, c'est de voir qu'on a renouvelé notre public. À 20 ans, on avait un public de 20 ans. On approche de la quarantaine et on a encore un public de 20 ans qui vient nous voir. Quand on est capable d'aller chercher une nouvelle génération de fans, c'est un gage de durée.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer