Déjà 20 ans pour la Dictée des écrivains

Stéphanie Tétreault (auteure invitée), Émilie Jean (Librairie Harvey),... (Photo Le Quotidien, Jonathan Hudon)

Agrandir

Stéphanie Tétreault (auteure invitée), Émilie Jean (Librairie Harvey), Sonia Bolduc (Association des bibliothèques) et Alexandra Fortin (Hydro-Québec) ont lancé la 20e édition de la Dictée des écrivains Hydro-Québec.

Photo Le Quotidien, Jonathan Hudon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis déjà 20 ans, la Dictée des écrivains Hydro-Québec se tient année après année dans les bibliothèques de la région. Une fois de plus, petits et grands pourront tester leurs capacités à l'intérieur d'une compétition amicale au cours des prochaines semaines.

Selon l'Association des bibliothèques publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce type d'activité devrait se tenir plus souvent, au même type que les compétitions sportives.

«J'entends beaucoup de témoignages de parents qui remarquent que leurs enfants sont valorisés en participant à ce type d'épreuve, a mentionné la conseillère aux bibliothèques de l'Association régionale des bibliothèques publiques, Danielle Bergeron, au cours d'une conférence de presse. Des compétitions qui ne sont pas sportives, il n'en existe pas beaucoup. On a tendance à valoriser beaucoup la performance sportive, mais c'est également valorisant de savoir que les jeunes ont de belles qualités intellectuelles.»

Encore cette année, la popularité de l'activité est bien réelle puisque 17 bibliothèques publiques des quatre coins de la région ont accepté de tenir des dictées. Une moyenne de 300 participants s'inscrit dans l'une des trois catégories: benjamin (9 à 11 ans), cadet (12 à 15 ans) et senior (16 ans et plus). Mercredi seulement, trois bibliothèques seront les hôtes d'une dictée. 

Les participants auront alors à bien écrire des mots dans un texte troué, tiré d'un récit écrit par un auteur de la région. Après les 17 arrêts, trois gagnants de chaque étape, soit un par catégorie, seront délégués pour la finale régionale qui se tiendra le 19 mars à Alma.

Stéphanie Tétreault est l'auteure invitée à cette finale. Pour l'occasion, elle effectuera la lecture de la dictée, qui est un passage de son roman La protégée de l'apothicaire, en plus de présenter une conférence. La native de la Mauricie qui réside à Jonquière a remporté le prix littéraire «Découverte» au Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Ce qui est intéressant, c'est qu'on voit des jeunes de partout dans la région donc c'est vraiment un événement rassembleur, a partagé Mme Tétreault. Ça permet aux jeunes de rencontrer et de se rapprocher des auteurs, un moment qu'on n'a pas souvent l'occasion de vivre. Ça rend l'écriture davantage accessible.»

En plus d'Hydro-Québec, la Librairie Harvey d'Alma est un partenaire important de l'événement. Plusieurs prix provenant de la librairie jeannoise seront remis aux différents gagnants.

Ceux et celles qui désirent participer à l'une ou l'autre étape de la Dictée des écrivains Hydro-Québec n'ont qu'à se rendre directement à la bibliothèque publique sélectionnée lors de la date en question. L'inscription se fait sur place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer