Le rêve américain du peintre Louis Julien

Louis Julien est heureux de son association avec... (Photo courtoisie)

Agrandir

Louis Julien est heureux de son association avec Novem Fine Art, une organisation qui, croit-il, l'aidera à percer aux États-Unis.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

L'Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai

L'Amérique, l'Amérique, si c'est un rêve, je le saurai

Les âmes vagabondes témoigne du goût de Louis... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Les âmes vagabondes témoigne du goût de Louis Julien pour les scènes maritimes.

Photo courtoisie

Tant pis pour ceux qui seront pris avec un ver d'oreille après avoir lu ces lignes popularisées par Joe Dassin, mais elles illustrent tellement bien ce que vit le peintre almatois Louis Julien. Lui qui cherchait un moyen de percer le marché américain avec ses tableaux s'est vu offrir une opportunité en or à la suite d'un simple coup de fil.

Il émanait de la sculpteure Jacinthe Dugal-Lacroix, côtoyée à l'occasion de différentes activités dans les dernières années. C'était d'abord une consoeur, mais voici qu'elle envisageait de grossir les rangs de Novem Fine Art, l'organisation qui facilite sa participation aux expositions les plus courues sur le continent.

«Jacinthe m'a contacté le 27 décembre et le contrat a été signé à la fin de janvier. Elle recherchait une dizaine d'artistes d'envergure internationale et moi, je ne pouvais pas trouver mieux. Son approche est très professionnelle», a souligné le peintre vendredi, au cours d'une entrevue accordée au Quotidien.

Le rôle de Novem Fine Art consiste à louer des espaces dans les grandes manifestations. Il l'a d'abord fait au profit de trois personnes, dont Jacinthe Dugal-Lacroix, ce qui lui a procuré une expertise, ainsi que des contacts, dont bénéficie désormais Louis Julien.

Pour donner une idée du pouvoir de l'agence, la première sortie à laquelle il a été associé a eu lieu dans la chic communauté de Palm Beach, en Floride. Un «open house» a été organisé dans une résidence cossue. On l'a truffée d'oeuvres et c'est ainsi que la chambre des maîtres a vu apparaître une toile du Jeannois, La valse des cathédrales.

Indians Wells, New York, Hébertville

La prochaine exposition collective de Novem Fine Art se déroulera du 17 au 20 mars, à Indian Wells. Elle coïncidera avec la tenue d'un important tournoi de tennis dans cette ville de Californie et justement, les joueurs séjourneront dans l'hôtel où les oeuvres seront mises en valeur.

«Comme il y aura plus d'espace qu'à Palm Beach, une dizaine de mes tableaux seront accrochés là-bas, révèle Louis Julien. J'en ai déjà confié 19 à Jacinthe et pour répondre à la demande qui ne tardera pas à se manifester, je consacre tous mes temps libres à la création. Mon objectif consiste à livrer une vingtaine d'oeuvres en avril.»

Pour ce faire, il se rendra au New York Art Expo, la troisième étape de la saison et possiblement la plus importante. Tout est plus gros là-bas, y compris les pièces que Louis Julien veut apporter. Certaines mesureront 4 pieds par 6, un format qui n'intimide pas cet amateur de scènes maritimes et de paysages urbains.

«Je n'ai pas de misère avec l'inspiration. Des fois, les couleurs viennent en premier. Je décide qu'il y aura du bleu ou du rouge, par exemple. Puis, je fais une ville ou un bateau, parfois les deux en même temps. Je «tripe» à chaque occasion parce que je décolle avec l'idée que ce sera la plus belle toile de ma vie», décrit l'Almatois.

Malgré sa grande productivité, il a dû renoncer à plusieurs activités pour accommoder Novem Fine Art. C'est pourquoi on le verra dans seulement deux salons cette année, le premier étant l'exposition VIP tenue le 10 avril, au Bar-Restaurant Chez Mario Tremblay. Il s'agira de la troisième édition de cet événement qui ne dure qu'un après-midi.

L'autre sortie se déroulera les 17 et 18 septembre, au Symposium de peinture d'Hébertville. Louis Julien sera l'un des cinq présidents d'honneur associés à la vingtième édition de cet événement présenté dans le cadre enchanteur du Mont Lac-Vert.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer