Un voyage à improviser

Un groupe de huit jeunes lycéens de Bordeaux... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Un groupe de huit jeunes lycéens de Bordeaux est en visite pour une dizaine de jours au Cégep de Chicoutimi pour échanger sur l'art de l'improvisation et découvrir le Québec.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Les joueurs de la ligue d'improvisation du Lycée Victor Louis de Talence à Bordeaux en France sont en visite au Cégep de Chicoutimi pour échanger avec les pros de l'impro et pour découvrir l'immensité territoriale de la région.

Rizlane Beaupin, conseillère principale en éducation, et Marine... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 3.0

Agrandir

Rizlane Beaupin, conseillère principale en éducation, et Marine Talamoni, assistante d'éducation au Lycée Victor Louis de Talence à Bordeaux en France, accompagnent un groupe de huit lycéens pour un échange culturel avec des élèves du Cégep de Chicoutimi.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Un groupe de huit jeunes lycées de Bordeaux... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 3.1

Agrandir

Un groupe de huit jeunes lycées de Bordeaux en France sont en visite pour une dizaine de jours au Cégep de Chicoutimi pour échanger sur l'art de l'improvisation et découvrir le Québec.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

«C'est un rêve pour joueur d'impro de la France de venir au Québec. Les improvisateurs d'ici sont plus physiques, ils n'hésitent pas à camper des personnages, à changer leur voix et leur expression. En France les joueurs d'impro restent eux-mêmes une fois sur la patinoire, mais ils sont plus verbomoteurs dans leurs jeux», ont fait valoir les jeunes lycéens que Le Quotidien a rencontrés dans une classe transformée en dortoir pour la durée de leur séjour.

Les huit Français et leurs deux accompagnatrices sont arrivés au Saguenay samedi soir en autobus par la route 175 en pleine tempête de neige.

«C'était vraiment impressionnant, il neigeait abondamment, nous n'avions jamais vu ça, on ne voyait que la neige. Les paysages sont vraiment remarquables», ont fait remarquer les jeunes qui ont eu, depuis leur arrivée à Chicoutimi, la joie de déguster de la tire de sirop d'érable et de la poutine, «c'est crissement bon», a lancé une étudiante qui a déjà assimilé quelques expressions québécoises. Hier soir ils devaient assister à un match des Saguenéens au Centre Georges-Vézina pour comprendre comment les matchs d'improvisation ont été inspirés du hockey avec la patinoire et les arbitres.

«L'improvisation est une activité toute récente au Lycée Victor Louis. Quand nous avons découvert les bienfaits de cette activité chez les jeunes, nous l'avons intégrée progressivement au cours des quatre dernières années pour former des équipes, jouer des matchs et fonder une ligue», explique Rizlane Beaupin, conseillère principale en éducation, qui accompagne les lycéens bordelais dans le cadre de ce voyage échange au Québec.

«L'improvisation est plutôt marginale en France comparativement à ce qui se fait ici au Québec. Nous insistons auprès de notre chef d'établissement, qui nous supporte dans cette démarche, pour implanter cette activité qui permet aux jeunes de gagner de l'aisance, de la confiance en soi et de côtoyer des valeurs de partage et d'écoute des autres», exprime Marine Talamoni, assistante d'éducation qui accompagne aussi les jeunes dans ce voyage culturel.

«Les jeunes sont émerveillés depuis qu'ils sont arrivés ici. Ils sont confrontés à une ouverture d'esprit et à une liberté d'expression qu'ils n'osent pas mettre de l'avant chez eux. Les codes ne sont pas les mêmes et ils se méfient beaucoup du regard des autres, ils sont souvent sur la défensive, une attitude qui ne se manifeste pas ici», relève Rizelane Beaupin.

Le Cégep de Chicoutimi représente le Québec depuis 10 ans au Festival des lycéens de la région aquitaine à Bordeaux en France. À travers les ans, les gens ont tissé des liens qui ont provoqué cet échange interculturel d'une dizaine de jours durant lequel l'improvisation est au coeur des activités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer