La bouffe, vue par des étudiants du secondaire

Il est devenu un esthète du noeud papillon. On l'a vu dans le film de Xavier... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Il est devenu un esthète du noeud papillon. On l'a vu dans le film de Xavier Dolan, Tom à la ferme, ainsi que dans les émissions Les beaux malaises et Vrak la vie. À compter de jeudi, cependant, la première fonction qu'assumera Félix-Antoine Tremblay sera celle de parrain du festival Deux jours à vivre au théâtre.

Félix-Antoine Tremblay... (Photo courtoisie, Andréanne Gauthier) - image 1.0

Agrandir

Félix-Antoine Tremblay

Photo courtoisie, Andréanne Gauthier

Cette initiative du Théâtre La Rubrique revient pour une 16e édition. Elle s'adresse aux étudiants de secondaire 3 à 5 associés au programme Arts et métiers de la scène offert par la Polyvalente Jonquière, mais tous ceux qui aiment le théâtre auront l'occasion d'y participer.

C'est pendant les ateliers que Félix-Antoine Tremblay partagera son savoir. Il montrera de quelle manière on prépare un personnage, alors que Patrice Leblanc, Guillaume Lavoie, Jonathan Boies, Robert Maltais et Jean-Marc E. Roy aborderont des spécialités comme le jeu clownesque, le maquillage, la danse gumboot et l'improvidéo.

«Nous avons offert quatre options aux étudiants et ils ont confié le rôle de parrain à Félix-Antoine Tremblay. Comme ce comédien vient de La Baie, ils comprennent par où il est passé avant de percer à Montréal. En plus, sa feuille de route est bien remplie», souligne Élisabeth Gaudreault, directrice des communications et du marketing à La Rubrique.

Les amateurs, puis les professionnels

L'un des temps forts du festival aura lieu jeudi à 19h, à l'auditorium de la Polyvalente Jonquière. On y tiendra la compétition de théâtre, une activité accessible à tous, au coût de 5 $. Huit pièces créées par 42 étudiants seront présentées devant un jury. Toutes respecteront le thème imposé par La Rubrique: la bouffe.

«Les juges analyseront chaque pièce afin d'attribuer un prix à la meilleure production, en plus d'un prix destiné à l'interprète s'étant le plus démarqué. Le public aussi attribuera une distinction», annonce Élisabeth Gaudreault. Elle anticipe une bonne foule, puisqu'il n'est pas rare que cette soirée affiche complet.

Le festival prendra fin vendredi à 20h, alors que La Rubrique accueillera une troupe professionnelle à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. On restera à l'intérieur du thème, puisque les comédiens Mathieu Chouinard et Marc-André Charron proposeront Bouffe, une pièce dont eux-mêmes sont les auteurs.

Ce sera l'occasion de s'amuser, tout en abordant de façon originale notre rapport à la nourriture. «Il s'agit d'une satire de la surconsommation mettant en scène deux cuisiniers. Il y aura une dimension participative parce que deux personnes iront sur la scène», indique Élisabeth Gaudreault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer