Vicky Côté obtient le prix John-Hirsch

Strict minimum réalisé par Vicky Côté en 2012.... (Photo courtoisie)

Agrandir

Strict minimum réalisé par Vicky Côté en 2012.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Le Conseil des arts du Canada a remis le prestigieux Prix John-Hirsch à la metteure en scène, comédienne, marionnettiste, conceptrice et aussi fondatrice et directrice du Théâtre à bout portant de La Baie, Vicky Côté. Il reconnaît ainsi ses ingénieuses créations et son cheminement riche en expériences de toutes sortes qui ont su l'aider à faire sa marque un peu partout au Canada et ailleurs.

Le projet Blindé (2015) de Vicky Côté présenté... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Le projet Blindé (2015) de Vicky Côté présenté à l'édifie 1903 de la Pulperie de Chicoutimi avec Patrick Bouchard, Guylaine Rivard et Éric Chalifour.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Ce prix de 6000$ reconnaît les jeunes metteurs en scène ou ceux qui poursuivent leur développement artistique dans cette profession et dont le travail préfigure des accomplissements majeurs sur le plan de l'excellence et de la vision artistique. Ce prix est remis tous les deux ans à chacune des communautés théâtrales anglophone et francophone du Canada.

«Ça fait vraiment plaisir. C'est comme une petite tape dans le dos pour continuer à réaliser nos rêves. Dans le domaine du théâtre, souvent on se rive le nez, on fait face à des refus et à des impossibilités, alors ce prix fait vraiment chaud au créateur», a commenté l'artiste dans une entrevue téléphonique avec Le Quotidien.

Vicky Côté dit n'avoir jamais eu de plan B et que la création théâtrale a toujours été au coeur de sa création. «Ça vient renforcer l'idée que ce que l'on fait, on le fait bien. C'est aussi une belle retombée pour les créateurs qui oeuvrent en région», fait valoir la créatrice.

Le Conseil des arts du Canada a mis en valeur le fait que les productions de Vicky Côté mettent l'accent sur le corps et la gestuelle, et comportent très peu d'accessoires.

«Par l'utilisation maximale des accessoires, en nombre parfois infime, parfois plus substantiel, je tiens à ce que ceux-ci aient une utilité, un impact et un sens dans le développement dramaturgique. Faire beaucoup avec peu et créer l'inattendu. Cela enrichit ma volonté de partager ces réflexions, en forme de pièces de théâtre. Les travers de nos sociétés sont un immense terrain de jeu dans lequel nous plongeons pour faire surgir le théâtre. J'y plonge, armée d'imaginaire, de rêves, de quelques claques et de coups de pied», a résumé Vicky Côté sur le site du prix John-Hirsch.

La passionnée de théâtre a fondé le Théâtre à Bout Portant en 2008 et compte de nombreuses productions dont Les Immondes en 2008, Rage en 2009, Le Déclin des soleils de glace en 2010, La Fuite des choses en 2011, Strict Minimum en 2012 et Blindé en 2015. Elle a également participé à de nombreux projets de théâtre dans la région et à l'extérieur du pays.

Le Prix John-Hirsch a été créé en 1995 avec l'objectif de reconnaître les jeunes metteurs en scène ou ceux qui poursuivent depuis peu leur développement artistique dans cette profession et dont le travail préfigure des accomplissements majeurs sur le plan de l'excellence et de la vision artistique. À son décès en 1989, l'éminent metteur en scène John Hirsch a légué un don au Conseil des arts du Canada pour aider et encourager les metteurs en scène au Canada. La version anglophone du prix en théâtre a été remise à Ravi Jain, metteur en scène de Toronto.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer