Danser sur les pas de Salvador Dalí

Les danseuses Laurie Cordeiro et Noémie Gaudreault, en... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Les danseuses Laurie Cordeiro et Noémie Gaudreault, en compagnie de la chorégraphe Geneviève Girard et de Julie Morin, directrice de l'école de danse Florence Fourcaudot, règlent les derniers détails en vue de la présentation du spectacle Morphose, vendredi et samedi.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

La troupe de danse Ballet contemporain du nord présente, dans les studios de l'École de danse Florence Fourcaudot, une création originale inspirée du tableau La métamorphose de Narcisse, du célèbre artiste Salvador Dalí. Il s'agit d'une oeuvre d'une grande complexité que la jeune chorégraphe Geneviève Girard a mise en scène avec la collaboration d'Hélène Blackburn, la réputée chorégraphe de la Compagnie Cas Public de Montréal, et d'Alexandre Carlos.

«Ce sera une production sous le signe de l'imagination et de la création. C'est un projet réalisé par des danseurs d'ici qui sont de calibre semi-professionnel et qui ont un niveau d'exécution très élevé comme dans les grandes troupes de danse. Ces jeunes ont la possibilité de réaliser ce type de création dans leur région», fait valoir Julie Morin, directrice de l'École de danse Florence Fourcaudot de Chicoutimi. La distribution de Morphose sera composée de Émie Savard, Geneviève Girard, Catherine Pelletier, Marie-Joëlle Hadd, Rebecca Cordeiro et Mathieu Chouinard.

«Nous avons offert toutes les conditions possibles pour supporter Geneviève Girard dans ce projet. Elle voulait toucher au surréalisme qui couvre un large spectre dans le domaine artistique. Le spectacle mettra en vedette six danseurs qui s'exercent depuis plus d'un an sur ces pas de l'imaginaire. Ils danseront également sur le poème que Dali présenta avec sa toile un "poème sur le même sujet, que la toile avec Narcisse qui renaît dans une fleur qui éclot"», indique Julie Morin.

La chorégraphie traduira donc la métamorphose de narcisse sur la scène du studio de démonstration de l'école de danse. «Le studio a été réaménagé l'an dernier et les possibilités en terme d'éclairage, d'espace scénique et la disposition des gradins en font un endroit privilégié pour un spectacle de danse», assure la directrice générale de l'École de danse Florence Fourcaudot.

Les billets disponibles pour les représentations des 19 et 20 février peuvent être réservés à l'école de danse ou sur la page Facebook de Morphose au coût de 15$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer