Salle comble pour Mordicus

Le chanteur de Mordicus, Maxime Desrosiers, qui est... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Le chanteur de Mordicus, Maxime Desrosiers, qui est enseignant à l'école primaire Le Roseau, a eu droit à des invités spéciaux: ses élèves.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix
Le Quotidien

Le groupe rock saguenéen Mordicus a dévoilé en grande pompe, devant plus de 300 personnes, son nouvel album Edgar Allan Pop, vendredi, à l'Entrée Resto Club de Chicoutimi.

Bien qu'ils aient donné une représentation au Savoy... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Bien qu'ils aient donné une représentation au Savoy du Métropolis de Montréal jeudi soir, les membres de Mordicus n'avaient pas l'air le moins du monde fatigués de la veille. Au contraire, ils débordaient d'une énergie qui s'est rapidement transmise au public.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Bien qu'ils aient donné une représentation au Savoy du Métropolis de Montréal jeudi soir, les membres de la troupe rock francophone n'avaient pas l'air le moins du monde fatigués de la veille. Au contraire, ils débordaient d'énergie, ce qui s'est rapidement transmis au public.

Mordicus avait l'occasion de jouer devant plusieurs visages familiers. «Ce soir, on est à la maison, lance le chanteur Maxime Desrosiers. Il n'y a rien comme voir la famille et les amis ici ce soir.»

«Ça fait deux ans qu'on travaille sur ce deuxième album. On améliore les paroles, les musiques, maintenant on est prêt à vous montrer ça», ajoute-t-il.

Jeunes fans

Mais il y avait également des invités très spéciaux pour le chanteur Maxime Desrosiers. Celui qui est enseignant depuis deux ans à l'école primaire Le Roseau avait dans la première rangée ses plus grands admirateurs: ses élèves. Les enfants lui lançaient à qui mieux mieux des encouragements, visiblement très heureux de voir leur professeur en action.

Lors du rappel, l'enseignant a invité tous ses jeunes fans à monter sur scène, pour entonner une pièce bien connue de leur premier album, Oh maman. «On a aussi un premier album, dit-il avec un clin d'oeil. Nous on est un groupe avec de bonnes valeurs familiales, avec des gens de tous âges qui nous suivent. Alors, pourquoi ne pas leur donner un bon souvenir?»

La sonorité des nouvelles chansons est intéressante, très vivante. La foule ne s'est pas fait prier pour danser sur les rythmes énergiques, qui inspirent le bonheur. D'autres chansons, plus calmes, permettent d'apprécier les paroles du groupe, composé de Luc Gagné (batterie), Maxime Desrosiers (chant), Martin Moe (basse et voix), Laurent Laberge (guitare et voix) et Pier-Luc Laberge (guitare).

À de nombreuses reprises, le chanteur a remercié le public de sa présence. «Ça fait trois mois qu'on travaille sur cette sortie d'album», glisse-t-il entre deux chansons.

Les onze chansons du nouvel album Edgar Allan Pop n'ont pas toutes été jouées.Les amateurs ont eu droit à quelques chansons, comme Cause à effet ou Mémoire d'éléphant.

Le groupe saguenéen a terminé sa prestation avec Weekend de fou, qui a donné un bon avant-goût de la fin de semaine à venir à ses fans... et peut-être même l'envie d'aller se procurer l'album.

Mordicus sera de retour dans la région le 8 avril en compagnie de Dumas, à l'occasion des cinq ans de la salle de spectacle le Sous-Bois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer