Los Lobos ne viendra pas à Chicoutimi

Los Lobos ne viendra pas à Chicoutimi en... (Photo courtoisie)

Agrandir

Los Lobos ne viendra pas à Chicoutimi en avril, dans le cadre du Festival jazz et blues de Saguenay. Un conflit d'horaire a amené le groupe américain à faire l'impasse sur ce rendez-vous.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Oubliez La Bamba et les compositions moitié rock, moitié latino, qui ont fait la réputation du groupe américain. Los Lobos ne participera pas au Festival Jazz et blues de Saguenay en raison d'un conflit d'horaire, a annoncé le comité organisateur vendredi, par voie de communiqué.

La visite prévue pour le 15 avril, au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi, a été annulée au même titre que le spectacle qui devait avoir lieu la veille, au Palais Montcalm de Québec. Il semble qu'un autre bloc de représentations a été offert à la formation, ce qui l'aurait incitée à sacrifier les escales québécoises.

«Ça s'est brassé aux Fêtes et j'ai appris la nouvelle mercredi. La boîte qui représente Los Lobos nous a proposé une date en mars, mais nous avons refusé. Si loin du festival, nous aurions dû investir davantage dans la promotion. Or, c'était déjà un projet dispendieux», a confié au Quotidien le porte-parole de Jazz et blues, Jacques Dubé.

Une centaine de billets avaient été écoulés en vue du spectacle, ce qui ne correspondait pas aux attentes placées dans ce rendez-vous prestigieux. Comme c'est la pratique, chacun des clients sera contacté par Diffusion Saguenay et verra ses frais remboursés.

«Cette annulation est décevante parce que le groupe aurait offert tout un show, si j'en juge par les réactions suscitées par la nouvelle tournée. Ça crée aussi un vide dans la programmation, pour la soirée du vendredi», fait observer Jacques Dubé.

Le comité organisateur n'a aucun plan B pour le moment. Il reste du temps pour attraper un artiste au vol, mais les grosses pointures du genre de Los Lobos ne courent pas les rues. «Nous sommes en réflexion», résume le porte-parole du festival.

Rappelons tout de même que l'édition 2016 comporte son lot de têtes d'affiche. Elle marquera le retour de John Pizzarelli, l'un des plus grands guitaristes jazz de la planète, en plus d'accueillir le légendaire Johnny Clegg pour la première fois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer