Mariana Mazza sans censure

L'humoriste Mariana Mazza a laissé libre cours à... (Photo courtoisie)

Agrandir

L'humoriste Mariana Mazza a laissé libre cours à la créativité pour la promotion visuelle de son premier spectacle solo, en s'inspirant d'une affiche de la prétendante à la présidence américaine Hilary Clinton.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré que l'humoriste Mariana Mazza s'adresse dans son premier spectacle solo à un public de 16 ans et plus, prêt à entendre des sacres et des blagues non censurées, ses jeunes admirateurs de la région auront le temps de mûrir un peu d'ici la représentation de Femme ta gueule, à Saguenay le 3 mars 2017.

Dans ce one-woman-show annoncé la semaine dernière, la Québécoise aux origines latino-arabes assure qu'elle se tiendra loin des sujets controversés. «C'est juste que je sacre et que j'emploie des expressions pas du tout appropriées pour un enfant de 12 ans. Je n'ai pas envie d'avoir un trop jeune public», explique en entrevue téléphonique celle qui fonce sans se poser de questions et qui est reconnue pour sa transparence.

Ceux qui la connaissent pour ses apparitions télévisuelles à Vrak dans MED et Code F. doivent donc être avertis. Ceux qui se rappellent ses participations à plusieurs galas d'humour, ses talents de comédienne, sa collaboration avec Éric Salvail à la radio ou sa tournée avec Virginie Fortin retrouveront la même jeune femme sans retenue, capable de «parler de n'importe quoi sans trop en faire un plat». Mariana Mazza s'inspire de sa vie, de ses frustrations et du fameux débat «si une fille c'est vraiment drôle» pour l'écriture toujours en cours du spectacle.

«Ne vous attendez à rien, mais espérez tout», résume-t-elle. L'humoriste est à l'aise avec toutes les questions, sauf celles qui exigent de qualifier son style. «Je n'en ai pas. Je suis juste un être humain qui aime faire des jokes, avec une personnalité franche et authentique.»

La tournée de Femme ta gueule débute en mai 2016. Une seule date est prévue dans la région, mais celle qui adore le Saguenay pour ses «gens accueillants et ses bonnes microbrasseries» précise que d'autres diffuseurs pourront s'ajouter. Les billets sont déjà disponibles sur le site officiel de Mariana Mazza pour la représentation au Théâtre Banque Nationale à Chicoutimi.

Déjà mijoté depuis deux ans, le spectacle est le seul projet auquel l'humoriste de la relève souhaite se concentrer pour l'instant. «On verra bien!», laisse-t-elle tomber, confiante qu'une «femme qui sacre devient de plus en plus une norme».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer