Un concert pour Jonquière Médic

La Chorale du CRDA chantera au profit de... (Photo courtoisie)

Agrandir

La Chorale du CRDA chantera au profit de Jonquière Médic, demain, à l'occasion d'un concert tenu à la Salle-François-Brassard de Jonquière.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Regroupant des employés du Centre de recherche et de développement Arvida, ainsi que des retraités de Rio Tinto Alcan, la Chorale du CRDA demeure fidèle à ses habitudes. À force de traquer la note juste, les 35 membres de la formation ont monté un programme qui sera proposé demain à 19h 30, à la Salle François-Brassard de Jonquière.

Dirigés par Alain Alexandre, ils interpréteront des airs traditionnels du temps des Fêtes, tels Il est né le divin enfant, Jingle Bells et Noël à Jérusalem. Leur répertoire est moitié francophone et moitié anglophone, une proportion différente des contenus passés en raison de l'absence d'une troisième ou d'une quatrième langue.

«Tout ce qu'il y a, c'est un bout en latin. Il nous arrive de chanter dans d'autres langues à l'occasion du concert de Noël, mais ça dépend des harmonisations qui sont disponibles», fait remarquer Anne Wittmeyer, membre et porte-parole de la Chorale du CRDA.

La tradition n'embrasse pas que le choix des pièces. La formation profite du concert de Noël pour venir en aide à un organisme sans but lucratif enraciné dans la communauté. Une nouvelle cause étant épousée chaque année, les candidats sont invités à soumettre leur candidature, un processus mis en branle au cours de l'été.

«Il y en a quatre ou cinq qui se manifestent et à partir de critères rigoureux, le comité de sélection a choisi d'appuyer Jonquière Médic», révèle Anne Wittmeyer. L'essentiel des profits générés par l'événement seront donc versés à cette organisation qui facilite l'accès aux services médicaux.

«Nous attirons de 600 à 700 spectateurs et le prix des billets s'élève à 20 $ pour les adultes, comparativement à 10 $ pour les moins de 18 ans. Il n'y aura pas de problème pour les personnes qui voudront s'en procurer à la porte», note la porte-parole de la chorale.

Précisons que le deuxième et dernier concert de la saison se déroulera le 7 mai, toujours à la Salle François-Brassard. Dans ce contexte, la tradition veut qu'on chante des succès populaires, des compositions plus proches du monde des variétés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer