Dina Gilbert dirigera l'Orchestre symphonique

Dina Gilbert dirigera pour la première fois l'Orchestre... (Photo courtoisie)

Agrandir

Dina Gilbert dirigera pour la première fois l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les 12 et 13 décembre. Le programme de ce concert sera centré sur deux oeuvres: le Messie de Haendel et Hänsel et Gretel, du compositeur Humperdinck.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Dina Gilbert a séjourné dans la région cet été pour faire du camping et du kayak, tout en fréquentant quelques restaurants. Elle sera de retour demain, mais cette fois à titre de chef invitée pour l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Une série de répétitions précédera les concerts tenus les 12 et 13 décembre, à l'église Notre-Dame de Roberval (20h) et au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi (14h). Ce sera l'occasion de faire connaissance avec les musiciens, ainsi que les membres du Choeur symphonique et la mezzo-soprano Mireille Lebel, qui assumera le rôle de soliste.

«Nous aborderons un répertoire magnifique, des oeuvres qui ont été choisies par le directeur artistique Jacques Clément. J'ai déjà présenté des extraits des deux pièces figurant au programme. Je serai heureuse de les reprendre avec l'orchestre», a souligné Dina Gilbert vendredi, à l'occasion d'une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

La première partie épousera des accents romantiques, alors que de larges tranches du chef-d'oeuvre de Humperdinck, Hänsel et Gretel, seront servies au public. Seuls les musiciens seront mobilisés pour la circonstance, exception faite d'un air chanté par Mireille Lebel.

«C'est une histoire qui touche beaucoup l'imaginaire. En Allemagne, on reprend souvent cette oeuvre avant les Fêtes. La musique est accessible, très expressive», fait observer Dina Gilbert. C'est au retour de la pause qu'apparaîtra le Choeur symphonique. Il s'attaquera à un autre classique de la saison: le Messie de Haendel.

Les extraits sélectionnés par Jacques Clément comprennent évidemment l'Alléluia. «C'est la joie, le bonheur. La version que nous proposerons sera intense, mais pas fortissimo. Je veux canaliser les voix, trouver un bel équilibre avec l'orchestre», énonce la chef invitée.

Comme une audition

Les concerts de la prochaine fin de semaine ouvriront une phase intéressante dans la vie de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Prenant acte du départ de son premier chef, Jacques Clément, la direction a invité des successeurs potentiels à diriger la formation cette saison. Dina Gilbert est la première à se lancer.

«Ça peut être différent comme contexte, par rapport à un concert régulier. J'essaierai de ne pas penser au fait qu'il s'agit d'une forme d'audition et pour y arriver, je vais me concentrer sur le désir de faire de la belle musique», indique la jeune femme.

Dans ses bagages, elle apportera l'expérience acquise depuis près de trois ans, au sein de l'Orchestre symphonique de Montréal. Chef assistante de Kent Nagano, la musicienne originaire de Saint-Georges de Beauce a été associée à plusieurs projets d'envergure, dont une interprétation de Carmina Burana en plein air, avec 1500 choristes.

«Nous étions quatre à nous partager la direction musicale et sur les 600 personnes qui relevaient de moi, je suis sûre qu'il y avait des choristes provenant du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cet événement avait attiré 40 000 spectateurs», rapporte Dina Gilbert.

Au fil de ses études à l'Université de Montréal, où elle a complété une maîtrise et un doctorat en direction d'orchestre, la Beauceronne a fondé son propre orchestre, l'Ensemble Arkea. Toujours actif après cinq ans, il est spécialisé en musique de chambre et se produit régulièrement en concert.

Il est donc loin, le temps où Dina Gilbert dirigeait un groupe de cadets férus de musique. «En Beauce, je n'avais jamais vu un orchestre. C'est plus tard, alors que je suivais des cours de clarinette, qu'on m'a suggéré d'aller vers la direction», relate l'invitée de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer