Toponymie : le nom de Mario Pelchat étudié

Mario Pelchat est déjà ambassadeur culturel de la... (Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Mario Pelchat est déjà ambassadeur culturel de la ville, rappelle également le maire Richard Hébert.

Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dolbeau-Mistassini souhaite nommer de nouvelles rues, des édifices et des espaces publics en l'honneur de personnalités qui ont marqué la ville, un désir qui va dans le sens de l'initiative du citoyen Dany Veilleux de rendre hommage au chanteur d'origine dolmissoise Mario Pelchat.

La publication du journaliste sportif a été partagée plus de mille fois en moins d'une semaine sur les réseaux sociaux, alors que la Société d'histoire et de généalogie Maria-Chapdelaine (SHG) a déjà le mandat depuis la fin août de monter une banque de noms. Ceux-ci pourraient être utilisés pour donner une identité, par exemple, aux deux bibliothèques et aux deux centres sportifs de la ville qui sont simplement désignés selon le secteur Dolbeau ou Mistassini.

En entrevue téléphonique, le maire Richard Hébert affirme que la proposition de M. Veilleux est «louable» et «valable», mais qu'elle devra être étudiée parmi toutes les possibilités recensées par la SHG. L'organisme sans but lucratif effectue toujours ses travaux et les élus prendront leur décision dans un temps indéterminé.

La chanteuse contralto de renommée internationale Marie-Nicole Lemieux, l'ancien député fédéral décédé en 1997 Charles-Arthur Gauthier et l'ex-maire de Dolbeau Henri-Paul Brassard, qui s'est éteint cet été, sont des exemples de personnalités dolmissoises donnés par Richard Hébert. La population peut suggérer ses idées de commémoration toponymique en répondant à un sondage accessible sur le site Web de la ville. Des organismes ou des événements peuvent aussi faire l'objet de désignations «s'ils ont joué un rôle important pour une communauté», est-il indiqué.

Dany Veilleux a eu l'idée d'un hommage lorsqu'il a couvert la cérémonie en l'honneur de la patineuse de vitesse Marianne St-Gelais à l'aréna de Saint-Félicien, où elle a fait ses débuts, et qui porte désormais le nom de la championne olympique. «Au même titre que ce qui se fait dans les autres villes, Mario Pelchat le mérite. Il nous représente partout au Québec et dans le monde depuis une trentaine d'années», croit le citoyen.

«Personnellement disons que je n'ai jamais fait mon métier pour ça, pas plus que je me suis acharné et battu pour réussir dans le but d'être honoré, je le faisais par pure passion et détermination et c'est toujours le cas. [...] je porterai ma région toute ma vie dans mon coeur!», a réagi, touché, le célèbre chanteur sur Facebook.

Par ailleurs, la Commission de toponymie du Québec recommande d'attendre que les personnes soient décédées avant d'utiliser leur nom, pour éviter des situations telles celles de l'aréna de Saint-Hubert. Le centre sportif a retiré dernièrement l'appellation de l'ex-président du Comité olympique canadien Marcel Aubut après le scandale de harcèlement sexuel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer