Sèxe Illégal : entrevue éclatée

Le duo de chanteurs humoristes Sèxe Illégal composé... (Photo La Presse)

Agrandir

Le duo de chanteurs humoristes Sèxe Illégal composé de Paul Sexe et Tony Légal sera au Vieux couvent de Saint-Prime le 4 décembre au Sous-Bois de Chicoutimi le 5 décembre.

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Personnage sur scène, personnage en entrevue, personnage en chanson, Paul Sèxe du duo Sèxe Illégal ne s'accorde pas de répit. Lui et son comparse Tony Légal seront dans la région les 4 (Vieux couvent de Saint-Prime) et 5 décembre (Sous-Bois de Chicoutimi) pour présenter leurs plus grands succès qui tournent, disent-ils, depuis 40 ans. Voici une tentative d'entrevue par Le Progrès-Dimanche, c'est tout ce que vous aurez à vous mettre sous la dent avant de les entendre sur scène.

- Bonjour, ça va bien?

- Ça va très bien, vous-même? C'est la ligne 1-800-Paul qui vous parle.

- D'où vient l'idée de présenter vos meilleures chansons après 40 ans de carrière?

- Tout le monde sait que ce n'est pas tout le monde qui parle la langue de Shakespeare, pour nous c'est une façon de livrer des messages anglophones pour réunir les deux solitudes.

- Vous allez défendre cet album lors de votre spectacle?

- Définitivement, il faut s'attendre à nos meilleures tounes, il faut s'attendre aussi à de nouvelles tounes.

- Payez-vous des droits pour utiliser la musique des chansons connues?

- On fait un hommage pour les faire connaître, on leur fait de la publicité, on ne va sûrement pas payer pour ça.

- Vous avez choisi le chemin des Galas Juste pour rire en 2011 pour vous faire connaître davantage?

- Ce qu'il faut savoir c'est qu'en musique, depuis plusieurs années, il n'y a plus d'argent à faire avec ça. Les jeunes ne font que «downloader» de la musique gratis, alors il n'y a plus une cenne à faire avec ça. L'argent est beaucoup plus dans l'humour que dans la musique, pour nous c'est une transition uniquement monétaire. On s'est mis à faire de l'argent depuis qu'on rit. On se roule la bile depuis 40 ans, un exploit en soi.

- Comment ça se passe dans vos spectacles, chantez-vous seulement ou si vous parlez à votre monde. C'est de l'humour ou de la chanson?

- Le show s'appelle Vivre, alors on va prendre le temps de vivre le temps. On se promène en tournée pour montrer au monde comment vivre, on ne fait pas de spectacle. Je vais faire la différence tout de suite maintenant, un spectacle c'est ce qu'un artiste de base vous présente, la même chose chaque soir, c'est un spectacle. Nous on fait des shows, donc jamais la même chose, on ne sait jamais ce qui va arriver, on parle aux gens on est sur le moment, on est sur le fly, on parle au monde, on n'a rien à cacher on est les «loose canon» (électron libre). C'est sûr que pendant une heure et demie il y aura tout plein de musique et nous autres qui s'adressent au public bien entendu.

- Comment réagit la foule?

- C'est rempli d'énergie, on fait de l'humour psychédélique, on rentre et on te rocke ça. Tu vas taper du pied, taper des mains, tu vas rire à gorge déployée en essayant de pas trop nous postillonner dessus, ça c'est surtout ma job. Il y a de la musique en masse, on fait participer les gens, c'est de l'art inclusif.

- Ça se passe bien quand vous venez au Saguenay-Lac-Saint-Jean?

- On a déjà joué au Sous-Bois, la route est belle, les gens sont particulièrement accueillants. On sait qu'on se réveille le lendemain et qu'on a pas mal de chance d'avoir mal à la tête. C'est une belle place pour perdre ses clés et sa dignité. On a en masse de stock pour vous groover.

À Saint-Prime

Le coloré duo Sèxe Illégal a déjà joué au Sous-Bois, mais viendra pour la première fois à Saint-Prime au Vieux couvent. Avec des pièces comme L'ovni doux (sur la musique de Love me do des Beatles) ou Bernard Derome (sur la musique de Band on the Run de Paul McCartney et les Wings) ou encore Ah le Gouda (sur la musique d'Hallelujah de Leonard Cohen), ça vous donne une idée de ce que duo peut vous réserver. Ils qualifient leur musique d'électro-blues-acoustique-folk-malaise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer