Partenariat prometteur

Louise Landry, adjointe à la direction générale du... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Louise Landry, adjointe à la direction générale du Collège d'Alma, Marc Lalonde, directeur général du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, Normand Poniewiera, directeur général par intérim du Collège d'Alma, et Louise Bouchard, directrice du Conservatoire de musique du Saguenay.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Le Conservatoire de musique de Saguenay et le Collège d'Alma unissent leurs forces et leur expertise dans le cadre d'une entente de partenariat ayant pour but de rendre l'apprentissage et l'enseignement de la musique encore plus accessible et plus dynamique.

Depuis un an, les deux établissements d'enseignement ont développé des axes de collaboration concernant à la fois les professeurs, les élèves, les infrastructures et même des équipements.

Le Conservatoire, qui relève du ministère de la Culture, et le Cégep, qui relève du ministère de l'Éducation, ont trouvé une façon de mettre la musique à l'avant-plan au lieu des institutions. « Chaque établissement conserve sa mission propre, son autonomie, ses programmes, son personnel, ses élèves et ses infrastructures, mais la collaboration entre les deux permettra d'assurer l'excellence de notre enseignement musical et de mieux soutenir l'intérêt des jeunes pour la musique », a fait valoir Marc Lalonde, le nouveau directeur général du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, en poste depuis seulement un mois. Le dirigeant provincial s'est déplacé au Saguenay spécialement pour cette annonce de partenariat et pour visiter les installations saguenéennes.

« Cette année, nous étions à la recherche d'un professeur de percussion et le cégep compte sur les services de Robert Pelletier. Nous avons trouvé une entente pour que le professeur puisse enseigner dans les deux établissements dans le respect des conventions collectives », a expliqué la directrice du Conservatoire de musique du Saguenay, Louise Bouchard.

« Nous faisons face à des défis communs que sont la baisse de clientèle et la baisse de financement, les deux étant liés, car nous sommes financés en fonction du nombre d'élèves. Les deux organisations compte 40 ans d'enseignement et le temps était venu de joindre nos forces » a fait valoir Normand Poniewiera, directeur général par intérim du Collège d'Alma.

« Pour moi, c'est Noël un mois d'avance avec le cadeau de cette annonce. Ça démontre que la musique n'a pas de frontière. En unissant nos efforts, nous allons rendre l'enseignement de la musique plus intéressante. Nous pourrons utiliser les services de spécialistes qui pourraient travailler le matin au Cégep d'Alma et se rendre à Chicoutimi en après-midi pour rencontrer les élèves du conservatoire », donne en exemple Louise Bouchard.

Le Conservatoire et le Collège préparent un deuxième Rassemblement des vents, qui se déroulera à Alma le 13 février prochain. L'événement a connu un grand succès l'an dernier. « Cette année, nous aurons le double de participants avec 240 élèves », ajoute Louise Bouchard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer