Menu diversifié pour le Festirire

Brandon Girard annonce la tenue du premier Festirire,... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Brandon Girard annonce la tenue du premier Festirire, les 29 et 30 janvier. Cet événement réunissant des humoristes amateurs et professionnels aura lieu au Cégep de Jonquière, à l'initiative d'un groupe d'étudiants en techniques administratives.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Un nouvel événement prendra racine au Cégep de Jonquière, à la fin de janvier. Étalé sur deux jours, le Festirire réunira des professionnels de l'humour comme Patrick Groulx, Pierre Hébert et les Denis Drolet, ainsi que des collégiens désireux de montrer de quel bois ils se chauffent.

Il donnera lieu à deux spectacles, ainsi qu'à des ateliers où les vétérans partageront leurs connaissances avec les recrues. Le coup d'envoi sera donné le 29 janvier à 19h, alors qu'une dizaine de jeunes se produiront dans la salle polyvalente. Le lendemain à 20h, ce sera au tour des pros d'aller à la rencontre du public.

Leur gala, auquel participeront également Max Leblanc, Dave Roy et Mathieu Gratton, en plus d'un invité-surprise, se déroulera à la Salle François-Brassard. Chacun donnera un aperçu de ce qu'il sait faire pendant une période de 15 à 30 minutes.

«C'est une formule semblable à celle des galas Juste pour rire et tous les humoristes devront coller au thème, qui est l'air comédie. On l'a choisi parce qu'il est original et qu'en hiver, c'est agréable d'entendre parler de voyages», énonce le promoteur Brandon Girard, celui qui a eu l'idée de créer le Festirire.

Étudiant de deuxième année en Techniques administratives, il a convaincu 11 de ses camarades d'embarquer dans ce projet. Ils ont obtenu le feu vert de l'Entreprise École Tango, une entité associée au Cégep de Jonquière, et monté le programme avec l'intention de couvrir une large palette de goûts.

«Pour le gala professionnel, nous voulions accueillir des gens qui pratiquent l'humour absurde, l'humour physique et un humour plus «rough», mentionne ainsi Brandon Girard. Il y en aura de tous les genres et plusieurs de nos invités en profiteront pour roder du matériel, ce qui est toujours excitant.»

Des ventes encourageantes

La vente des billets pour le gala du 30 janvier est bien engagée. Offerts au coût de 40$ d'ici au 30 novembre, puis à 50$, ils sont disponibles à l'adresse www.lepointdevente.com, ou encore par téléphone au numéro 514-840-9697, poste 202. Plus de 200 ont déjà trouvé preneurs.

«C'est capoté, si on tient compte du fait que nous avons fait peu de publicité. Il y a 900 places dans la salle et c'est clair que nous allons remplir. Les gens de la région sont attachés à l'humour et à la fin de janvier, c'est tranquille de ce côté», mentionne Brandon Girard.

Une autre réaction qui l'encourage est celle des cégépiens désireux de participer au premier spectacle, celui du 29. Ils ont été une trentaine à soumettre leur candidature au comité organisateur. Une dizaine seront sélectionnés par un jury, mais tous auront la chance de s'inscrire aux ateliers du lendemain, donnés par Mathieu Gratton, Max Leblanc et Dave Roy.

«Nous ne pensions pas recevoir autant de bulletins d'inscription. Pendant le spectacle, qu'on appelle la Soirée Festirire, chacun proposera des numéros de cinq à dix minutes. Des juges seront présents pour évaluer ces performances et nous remettrons différents prix, dont une bourse de 500$ au grand gagnant», précise Brandon Girard.

Lui et ses camarades ont déjà eu leur récompense, d'une certaine manière, à la suite d'un colloque tenu récemment à Drummondville. L'Association des clubs entrepreneurs étudiants du Québec leur a décerné le prix du meilleur projet étudiant.

«Notre idée a surpris les gens qui participaient à cette activité. C'est unique, un festival d'humour intercollégial qui marie la relève aux professionnels», affirme le jeune promoteur, qui croit que le Festire possède les qualités nécessaires pour s'inscrire dans la durée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer