• Le Quotidien > 
  • Arts 
  • > Michel Barrette apprécie d'être reconnu par ses pairs 

Michel Barrette apprécie d'être reconnu par ses pairs

Le 12e Gala Hommage du Festival Juste pour... (Archives La Presse)

Agrandir

Le 12e Gala Hommage du Festival Juste pour rire soulignera les 33 ans de carrière de l'humoriste-comédien-chanteur-animateur originaire de Chicoutimi, Michel Barrette, l'été prochain.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Juste pour rire
Juste pour rire

Nos articles sur le Festival Juste pour rire. »

Roger Blackburn
Le Quotidien

Michel Barrette sera la vedette du 12e Gala Hommage du Festival Juste pour rire cet été pour souligner les 33 ans de carrière de l'humoriste-comédien-chanteur-animateur originaire de Chicoutimi.

« C'est la première fois de ma vie que je vais recevoir un prix de l'Industrie. Toutes les reconnaissances que j'ai reçues au cours de ma carrière, c'est le public qui me les a offertes par un vote populaire. Ça me fait vraiment chaud au coeur », a confié Michel Barrette, hier, lors d'une entrevue téléphonique avec Le Quotidien.

« J'ai croisé Guy A. Lepage dans les locaux de Juste pour rire aujourd'hui et quand je lui annonce la nouvelle, il me regarde et me dit : "c'est la fin, et voilà! " J'ai dit mon Tabar... J'ai jamais été autant sur scène et j'ai jamais eu autant de fun de ma vie. Il trouvait ça bien drôle, mais j'ai dit c'est vrai que quand t'es hommagé, d'habitude, t'es en fin de carrière. Mais là, je suis en train de roder mon 11e spectacle que je vais lancer en février. J'ai plein de projets, mes salles sont encore pleines, je suis loin de prendre ma retraite », commente le moulin à paroles de 59 ans qui avoue cependant vouloir profiter de ce moment pour prendre une pause afin de regarder derrière et faire un retour sur ses 33 ans de carrière.

François Morency animera ce Gala Hommage et devra trouver le moyen de condenser tout ce qu'a fait Michel Barrette. « François m'a dit : "toi t'as eu 12 vies, il y a plein de choses que les gens ne savent pas sur toi. Tout ce qu'on te demande c'est de t'asseoir dans la salle et de recevoir. Mon problème avec toi, c'est un problème d'abondance, on pourrait faire quatre galas" », raconte l'humoriste qui possède en effet une carrière très remplie.

Michel Barrette, c'est quand même un humoriste qui compte 10 one-man-show (des milliers de représentations); un acteur qui a tenu des rôles dans 17 films; un comédien qui a joué dans une dizaine d'émissions et séries télévisées; un animateur qui a réalisé plus de 1000 émissions Pour le plaisir avec France Castel pendant huit ans et qui a fait en parallèle une carrière à la radio pendant 15 ans.

On lui aussi doit le célèbre personnage de Roland Hi! Ha! Tremblay (qui est né au Festirame à Alma) et la non moins célèbre toune du temps des Fêtes Le temps d'une dinde (album vendu à plus de 256 000 copies). Il faut ajouter sa passion pour les vieilles voitures et son tempérament de collectionneur (le musée de la Pulperie de Chicoutimi lui a consacré une exposition).

Michel Barrette fera partie de la célèbre liste des humoristes hommagés en compagnie de Clémence Desrochers, Jean Lapointe, Yvon Deschamps, Dominique Michel, RBO, Claude Meunier, Denise Filiatrault, Juste pour rire (30 ans), Jean-Marc Parent, Gilles Latulippe et François Pérusse. Le spectacle hommage aura lieu le 25 juillet 2016 à 20 h à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts à Montréal.

Un vieux bonhomme pas de dents

(RB) - Michel Barrette considère que sa carrière a débuté le 23 juin 1983 quand il a joué dans la pièce Old Orchard, connaît pas au Ski-Ranch de Saint-Gédéon. « C'est la première fois que les gens ont payé pour me voir sur scène. L'hiver qui a suivi, j'ai fait les Lundis des Ha! Ha! avec mon personnage Racing Barrette, ce fut mon premier stand-up », raconte-t-il.

« À la première édition du Festival juste pour rire, j'ai fait Albert, un personnage pas de dents dans la pièce Bacon, au Théâtre Saint-Denis, au théâtre d'été, un personnage qui venait faire la banque de sperme du Canada. Le Festirame d'Alma m'a demandé de venir faire Albert en 1983 pour saluer la foule avant le show de Marjo. J'ai dit "j'ai pas le droit, je ne peux pas, ce personnage ne m'appartient pas. Mais je peux vous créer un vieux bonhomme pas de dents pour un soir." C'est arrivé par accident, je suis allé chez mon grand-père pour prendre une chemise, sa cravate, ses lunettes de soudure, un chapeau pour cacher mes cheveux, tiens m'a l'appeler Rolland et Tremblay parce qu'il vient de la région », se rappelle Michel Barrette après tant d'années.

« Je me tenais au bar Le 25, dans ce temps-là, au 25 Saint-Joseph, à Alma. Je suis monté sur scène au Festirame et j'ai dit: je suis allé au 25, j'ai pris 25 bières, j'ai rencontré 25 filles, on s'est pas vu depuis au moins 25 ans... minimum, Hi! Ha! Après mon quinze minutes de grimace au Festirame, je suis allé veiller au bar Le 25 et les gens me criaient salut Hi! Ha! 25 ans, minimum. C'est là que c'est né, par accident », détaille celui qui a porté ce personnage les dix premières années de sa carrière.

« Ça fait 23 ans que je n'ai pas endossé son costume. Hi! Ha! je le remercie de m'avoir ouvert les portes du showbuisness. Je m'ennuie de lui la veille de Noël, pis j'ai bien hâte de le voir partir le lendemain du jour de l'an, comme un vieux monocle qui vient faire son tour dans le temps des Fêtes. C'est bien l'fun quand il est là pis c'est bien l'fun quand il part », termine ce grand de la scène artistique québécoise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer