Un nouveau programme de bourses au Camp musical

Le Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean vient de lancer «La ruée vers... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean vient de lancer «La ruée vers l'art», un programme de bourses destiné aux musiciens de la région âgés de 18 ans et moins. Que ce soit en pratiquant, en se produisant en public ou en assistant à des concerts, ils pourront amasser des points qui, l'été prochain, faciliteront leur participation à des stages.

Pour être éligible, il suffit de suivre une formation dans l'une des écoles de musique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui comprend le Collège d'Alma et le Conservatoire de musique de Saguenay. La beauté de la chose est qu'à partir du moment où la personne s'inscrit, elle est assurée de bénéficier du programme.

«Ça va encourager les jeunes à venir au Camp musical, ce qui favorisera le développement de la musique dans la région. Ils vont s'en parler entre eux et ça va les motiver. C'est toujours plus le fun de faire des choses en groupe», explique le nouveau directeur artistique du Camp musical, David Ellis.

Le nouveau directeur artistique du Camp musical du... (Archives Le Progrès-dimanche, Laura Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Le nouveau directeur artistique du Camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean, David Ellis, invite les jeunes musiciens de la région à s'inscrire au programme «La ruée vers l'art».

Archives Le Progrès-dimanche, Laura Lévesque

Précisant qu'un montant a été dégagé par l'institution établie à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, ce qui couvrira les frais de la première édition, il encourage les musiciens à s'inscrire le plus tôt possible. De cette manière, ils se donneront plus de temps pour accumuler des points et, partant, bonifier leur bourse.

«Les concerts de Noël s'en viennent. C'est un bon moment pour amasser des points», fait observer David Ellis. Il souhaite qu'une quarantaine de personnes donnent leur nom, ce qu'il est possible de faire en visitant le site internet du Camp musical.

Encore plus accessible

La naissance de La ruée vers l'art découle d'un phénomène qui se manifeste depuis quelques années: la baisse relative du nombre d'élèves du Camp musical provenant du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Sans disposer de chiffres précis, le directeur artistique invoque sa participation aux activités de l'institution, depuis 20 ans, pour valider cette tendance.

«J'y vais pour enseigner et donner des concerts et au fil du temps, j'ai réalisé qu'il y avait moins de jeunes de la région. L'idée derrière le programme consiste donc à encourager leur participation, à leur montrer que le camp représente un outil qu'ils peuvent s'approprier», souligne David Ellis.

Il ajoute que les formations qu'on y donne sont déjà abordables. En offrant des bourses qui ne pourront être encaissées que dans ce contexte, La ruée vers l'art rendra les choses encore plus faciles pour les étudiants, de même que leurs familles.

En même temps, le fait d'amener les jeunes à s'investir dans le programme incitera les parents à planifier davantage en prévision d'un séjour au Camp musical. «Ça aide si on fait un budget. Comme ça, on n'a pas besoin de trouver l'argent au printemps, pendant la période des impôts», fait valoir David Ellis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer