Métiers d'art: des clients plus frileux

Nicole Wisniewski a remporté la bourse Rayonnement de... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Nicole Wisniewski a remporté la bourse Rayonnement de l'excellence en métiers d'art.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

La situation économique actuelle et les moyens de pression dans le secteur de l'éducation ont joué un rôle sur les ventes et l'achalandage du 35e Salon des métiers d'art du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'organisation s'attend à une petite baisse d'achalandage cette année.

« Nous n'avons pas reçu la visite des étudiants cette année, ce qui a eu un impact sur l'achalandage. De plus, certains exposants ont affirmé que les ventes avaient été moins bonnes que lors des années précédentes », a expliqué la coordonnatrice, Katherine Bouchard.

C'est d'ailleurs le son de cloche qu'ont donné quelques artisans rencontrés, hier, en fin de journée. Alors que certains affirmaient avoir connu une bonne édition, d'autres ont avoué que les clients étaient plus frileux que l'an dernier.

« Le contexte économique n'est pas facile. Les gens sont plus prudents avec leur argent et réfléchissent davantage avant de dépenser des sommes importantes. L'opinion des exposants diffère d'un kiosque à l'autre », a indiqué Mme Bouchard, qui s'est dite malgré tout satisfaite de cette 35e édition.

« On s'attend à une légère baisse par rapport à l'an dernier, mais rien de dramatique », a noté Katherine Bouchard. La dernière édition avait attiré près de 8000 personnes. Les chiffres de cette édition seront compilés au cours des prochains jours.

Honneur

Par ailleurs, Nicole Wisniewski a remporté la bourse Rayonnement de l'excellence en métiers d'art. La dame de Jonquière, qui travaille le carton depuis des années, était ravie de cet honneur. Cette bourse est décernée à une ou un artisan oeuvrant dans le milieu depuis au moins 10 ans et qui réussit à rayonner grâce à son travail.

« C'est une belle marque de reconnaissance. Je suis contente de mon salon. J'ai une clientèle fidèle qui me suit et je l'apprécie beaucoup. Mais je sais que ce ne sont pas tous les artisans qui ont connu une si bonne édition », a affirmé celle qui a fondé l'atelier Complètement Carton il y a 15 ans, à Jonquière.

Après cinq jours d'activités, le Salon des Métiers d'art se concluait hier à 17h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer