Métiers d'art: Bergeron, un vieux de la vieille

Gilles Bergeron en est à sa 35e édition... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Gilles Bergeron en est à sa 35e édition du Salon des métiers d'art.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le Salon des métiers d'art du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui bat son plein à l'hôtel Le Montagnais, regorge de jeunes créateurs. Mais quelques-uns y participent depuis les tout débuts de l'événement régional. C'est le cas de Gilles Bergeron, de Conception Cuir. Il fête cette année sa 35e participation au salon qui a été créé il y a...35 ans.

«Il y a des choses qui ont bien changé. Mais ce sont les produits qui ont le plus évolué. La qualité est bien meilleure aujourd'hui. On voit d'excellents produits maintenant. Disons que c'est moins «grano» qu'à l'époque», lance non sans humour l'artisan qui travaille le cuir.

Sa conjointe Danielle Tremblay compte une vingtaine d'éditions régionales à son actif. Elle aussi a constaté plusieurs changements, mais surtout, des améliorations.

«Avant de participer à la version régionale, j'allais principalement au Salon de Montréal. Et on n'arrivait pas à la cheville à l'époque. On s'est impliqué au fil des ans. On a fait des changements. Aujourd'hui, c'est magnifique», lance l'artiste.

La plupart des artisans sont professionnels, mais il demeure important, selon cette dernière, de laisser une place aux plus jeunes artisans qui doivent encore peaufiner leur art.

«Le Salon permet à l'artisan de se faire connaître. Mais aussi de peaufiner ses techniques. Les gens s'entraident. Moi, c'est que les gens ont fait il y a 21 ans, quand j'ai commencé», raconte Danielle Tremblay.

Béatrice Tremblay ne manquerait pour rien au monde... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Béatrice Tremblay ne manquerait pour rien au monde l'édition régionale du Salon des métiers d'art.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Résidente à Laterrière, Béatrice Tremblay célèbre cette année sa 16e participation au salon. Un salon qu'elle qualifie de convivial. «J'aime celui de Montréal et de Québec. Mais la version Saguenay-Lac-Saint-Jean demeure ma préférée. Les clients sont assez fidèles», laisse tomber la dame.

Le Salon des métiers d'art se poursuit toute la fin de semaine à Chicoutimi. Une soixantaine d'artisans présentent leurs oeuvres et produits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer